Un cœur inoffensable

Publié le 15 Septembre 2011

ELIAH.jpg
 
Je vous donnerai un cœur nouveau
et Je mettrai en vous un esprit nouveau !


Ézéchiel 36, 26



Dieu a pour nous un cœur nouveau, un cœur qui ne peut pas s’offenser, un cœur « inoffensable ». Posséder un tel cœur n’est ni une option ni un luxe...

Jésus nous avertit qu’à la fin des temps, une majorité de gens seront tellement offensés qu’ils perdront la foi !

« Plusieurs succomberont (ou seront offensés)
et ils se trahiront les uns les autres...
et parce que l’iniquité se sera accrue,
 l’amour (agape) du plus grand nombre se refroidira »

Matthieu 24, 10-12



-  Quand nous permettons à l’offense de s’installer dans notre cœur, elle provoque de sérieuses conséquences spirituelles.

Jésus cite trois dangereux résultats : la trahison, la haine et le désamour.


-  Quand nous avons été offensé par quelqu’un, même un proche, nous devons nous expliquer.

Sinon, nous commençons à trahir cette relation, nous médisons par derrière, nous exposons les faiblesses et les péchés de cette personne.

Nous pouvons masquer notre trahison en disant que nous cherchons quelque suggestion ou conseil, mais si nous y regardons de plus près, nous nous rendons compte que nous avons parlé à trop de gens.

Notre but n’était pas d’obtenir une aide spirituelle pour nous-même, mais de chercher à nous venger de celui qui nous avait offensé.

Comment se peut-il qu’un tel acte ne soit pas une manifestation de haine ?


Pour une âme offensée,
le désamour, la trahison et la haine
 vont de pair.




En principe, les gens ne trébuchent pas sur de gros rochers, ils achoppent sur des choses relativement petites.

Peut-être que la personnalité d’un responsable nous agace et très vite nous sommes offensés... Ou un ami ou un membre de la famille ne répond à nos attentes et notre âme est choquée.

Bien-aimés, si nous voulons persévérer jusqu’à la fin, il faut que nous confrontions ces choses qui nous offensent !



Quand Jésus nous avertit que nous aurons besoin de persévérance, Il nous prévient que la course sera plus facile au début qu’à la fin.

Entre aujourd’hui et l’heure de votre mort, vous devrez surmonter de nombreuses offenses !

Peut-être, êtes vous dans ce cas en ce moment-même ?
Ne minimisez pas le danger de la rancune !
Personne ne prévoit de faillir.

Nul n’a jamais dit :

« Aujourd’hui, je pense que je vais endurcir mon cœur pour qu’il soit froid ! »

De telles choses entrent dans notre âme subtilement et il serait bien naïf de penser que cela n’arrive qu’aux autres...

Peut-être allez-vous bien aujourd’hui, mais je peux vous garantir que bientôt quelque chose vous décevra ou vous blessera.

Vous serez affecté par une injustice et tenté de vous venger dans la chair...

L’apôtre Paul a dit à Timothée de
« reprendre, censurer, exhorter »

2 Timothée 4, 2

Les gens ne changent pas simplement au travers d’une exhortation. Certains domaines en chacun de nous doivent être confrontés et faire l’objet d’une correction.

« L’insensé dédaigne l’instruction...
mais celui qui y a égard à la réprimande agit avec prudence. »

Proverbes 15, 5


Une offense peut blesser notre orgueil quand nous ne sommes pas reconnus pour nos bonnes œuvres ou notre ministère.

Les occasions d’être offensé sont incalculables.

En fait, chaque jour nous avons l’opportunité ou d’être offensé ou bien d’acquérir « un cœur inoffensable ».

La promesse du Seigneur, c’est qu’Il nous a donné un cœur nouveau : un cœur tendre qui peut être rempli de son Esprit et déborder de son Amour !


Seigneur,
pardonne-moi
d’être si facilement offensé
et d’être rancunier.

Père,
mon cœur est insensé et défaillant.
Donne-moi
le cœur inoffensable de Jésus !






Je vous donnerai un cœur nouveau
et Je mettrai en vous un esprit nouveau !


Ézéchiel 36, 26



Dieu a pour nous un cœur nouveau, un cœur qui ne peut pas s’offenser, un cœur « inoffensable ». Posséder un tel cœur n’est ni une option ni un luxe...

Jésus nous avertit qu’à la fin des temps, une majorité de gens seront tellement offensés qu’ils perdront la foi !

« Plusieurs succomberont (ou seront offensés)
et ils se trahiront les uns les autres...
et parce que l’iniquité se sera accrue,
 l’amour (agape) du plus grand nombre se refroidira »

Matthieu 24, 10-12



-  Quand nous permettons à l’offense de s’installer dans notre cœur, elle provoque de sérieuses conséquences spirituelles.

Jésus cite trois dangereux résultats : la trahison, la haine et le désamour.


-  Quand nous avons été offensé par quelqu’un, même un proche, nous devons nous expliquer.

Sinon, nous commençons à trahir cette relation, nous médisons par derrière, nous exposons les faiblesses et les péchés de cette personne.

Nous pouvons masquer notre trahison en disant que nous cherchons quelque suggestion ou conseil, mais si nous y regardons de plus près, nous nous rendons compte que nous avons parlé à trop de gens.

Notre but n’était pas d’obtenir une aide spirituelle pour nous-même, mais de chercher à nous venger de celui qui nous avait offensé.

Comment se peut-il qu’un tel acte ne soit pas une manifestation de haine ?


Pour une âme offensée,
le désamour, la trahison et la haine
 vont de pair.




En principe, les gens ne trébuchent pas sur de gros rochers, ils achoppent sur des choses relativement petites.

Peut-être que la personnalité d’un responsable nous agace et très vite nous sommes offensés... Ou un ami ou un membre de la famille ne répond à nos attentes et notre âme est choquée.

Bien-aimés, si nous voulons persévérer jusqu’à la fin, il faut que nous confrontions ces choses qui nous offensent !



Quand Jésus nous avertit que nous aurons besoin de persévérance, Il nous prévient que la course sera plus facile au début qu’à la fin.

Entre aujourd’hui et l’heure de votre mort, vous devrez surmonter de nombreuses offenses !

Peut-être, êtes vous dans ce cas en ce moment-même ?
Ne minimisez pas le danger de la rancune !
Personne ne prévoit de faillir.

Nul n’a jamais dit :

« Aujourd’hui, je pense que je vais endurcir mon cœur pour qu’il soit froid ! »

De telles choses entrent dans notre âme subtilement et il serait bien naïf de penser que cela n’arrive qu’aux autres...

Peut-être allez-vous bien aujourd’hui, mais je peux vous garantir que bientôt quelque chose vous décevra ou vous blessera.

Vous serez affecté par une injustice et tenté de vous venger dans la chair...

L’apôtre Paul a dit à Timothée de
« reprendre, censurer, exhorter »

2 Timothée 4, 2

Les gens ne changent pas simplement au travers d’une exhortation. Certains domaines en chacun de nous doivent être confrontés et faire l’objet d’une correction.

« L’insensé dédaigne l’instruction...
mais celui qui y a égard à la réprimande agit avec prudence. »

Proverbes 15, 5


Une offense peut blesser notre orgueil quand nous ne sommes pas reconnus pour nos bonnes œuvres ou notre ministère.

Les occasions d’être offensé sont incalculables.

En fait, chaque jour nous avons l’opportunité ou d’être offensé ou bien d’acquérir « un cœur inoffensable ».

La promesse du Seigneur, c’est qu’Il nous a donné un cœur nouveau : un cœur tendre qui peut être rempli de son Esprit et déborder de son Amour !


Seigneur,
pardonne-moi
d’être si facilement offensé
et d’être rancunier.

Père,
mon cœur est insensé et défaillant.
Donne-moi
le cœur inoffensable de Jésus !



Extrait de Francis FRANGIPANE (Liste d’ ELIE)



Je ne peux que vous recommander, sur ce sujet si important,
les livres de John BEVERRE
 * « L’offense, l’arme cachée de Satan »
     * et « La désobéissance, porte d’entrée du diable ».


Que « LES MINISTRES DE L’ALLIANCE »
 soient vigilants pour maintenir ce cœur inoffensable
qu’Il nous a donné
dans l’ALLIANCE ÉTERNELLE
en Lui !



Deborah-Esther LIEBER




Rédigé par Le Ministère de l'Allliance

Publié dans #Savoir se laisser avertir !

Repost 0
Commenter cet article