Sa Présence manifeste

Publié le 30 Septembre 2010

lion_header.jpg

NOUS AVONS BESOIN DE SA PRÉSENCE MANIFESTE


Sandie Freed
 

 

 
Soupirez-vous pour la Présence de Dieu ?
Bien que nous sachions qu’Il soit omniprésent,  à certains moments, nous avons besoin de L’expérimenter et de sentir Sa proximité. Même si nous ne pouvons effectivement pas Le voir de nos yeux, nous savons par l’Esprit et par la foi qu’Il est avec nous. Cependant, Sa Présence est beaucoup plus que cela. Je parle de Sa Présence manifeste, qui est de connaître Dieu personnellement au point qu’Il devient réel pour nous.
 
Quand Il manifeste Sa Présence, il n’y a absolument aucun doute que nous L’expérimentons à un niveau supérieur. Dans les moments de visitations divines nous pouvons L’entendre parler, être les témoins de Sa Gloire et même parfois sentir Son Parfum.
 
Le dictionnaire définit le mot manifeste comme quelque chose d’évident, de perceptible par les sens et de compris par la pensée. En d’autres termes, Il veut que nous sachions quand Il est proche.
Nos sens incluent le toucher, l’odorat, l’ouie, la vue et les émotions. N’est-ce pas merveilleux de savoir qu’Il désire vraiment que nous « sentions » Sa Présence ? Il est important de bien comprendre qu’Il se manifeste à nous.
 
Nous vivons aujourd’hui des temps incertains et nous pouvons nous demander pourquoi nous nous ne ressentons pas plus Sa Présence. Je voudrais vous encourager à expérimenter davantage de Sa Goire.

 

EXEMPLES DE SA PRÉSENCE DANS L’ANCIEN TESTAMENT

 
Le Seigneur manifestait Sa Présence aux enfants d’Israël par une colonne de nuée le jour et une colonne de feu la nuit (Exode 13, 21). En fait, Sa Présence était tangible. Sur le mont Sinaï, Il révéla Sa Présence par le feu. Par ces exemples, nous voyons que Dieu désire manifester Sa Présence.
 
Pendant que les enfants d’Israël étaient dans le désert, Dieu les instruisit de Lui construire un Tabernacle. En son centre se trouvait l’Arche de l’Alliance. Cette Arche n’était pas seulement une partie du Tabernacle, elle était la pièce maîtresse, l’Habitation de Dieu. Le Dieu vivant habitait cette arche qui était le symbole de Sa Présence manifeste demeurant parmi Son peuple.
 
La plupart d’entre nous sont conscients de l’importance de l’Arche de l’Alliance, mais nous avons oublié que pendant tout le temps de l’errance des Israélites, il emmenèrent l’Arche – Sa Présence – avec eux. Il La portait devant eux, selon les instructions de Dieu. Chaque fois qu’ils s’arrêtaient dans le désert, ils construisaient à nouveau le Tabernacle pour l’y installer, avant même de monter leurs propres tentes. Cette image est parlante. Je sais que je suis tant préoccupée par mes activités que je ne prends pas le temps d’honorer Sa Présence. Peut-être pouvez-vous vous identifier à moi.
 
Souvenons-nous que pendant les quarante ans dans le désert, la Présence de Dieu était avec Israël. Il ne laissa pas Son peuple seul pour faire face au défi du désert.
Si vous cherchez à sortir de votre propre désert, peut-être est-il temps que vous passiez aux choses sérieuses et que vous cherchiez davantage la Présence de Dieu. J’ai été personnellement mise au défi de chercher Sa Face et d’expérimenter Sa Présence manifeste de plus en plus – particulièrement pendant une période de sécheresse. Je veux sortir de mon désert et une façon de m’y prendre c’est d’être déterminée à expérimenter Sa Présence manifeste.

 

L’ARCHE A EU SON PROPRE CHEMINEMENT DANS LE DÉSERT


 
Comprendre la Présence manifeste de Dieu ainsi que Sa Gloire n’est pas tout.
Nombre sont ceux qui ne réalisent pas que l’Arche (la Présence de Dieu) a eu aussi Son propre cheminement dans le désert avant Son arrivée à Sion.
Non seulement l’arche a expérimenté le désert mais aussi la captivité notamment à Asdod, ville Philistine qui se targuait de son temple consacré à un faux dieu, Dagon. Quand les Philistins se saisirent de l’arche au cours de la bataille les opposant à Israël, ils La ramenèrent chez eux et La placèrent à côté de l’idole de Dagon. C’est un exemple de la façon dont une structure antéchrist veut chasser Sa Présence et L'envoyer dans une sorte de captivité.

L’ennemi veut que la Volonté de Dieu soit jugulée dans nos vies.
Satan aimerait voir les Plans de Dieu s’incliner et se soumettre devant ses obstacles démoniaques. De même, il voudrait aussi que nous nous inclinions devant des idoles. L’idolâtrie va plus loin que de s’incliner devant une image gravée.
C’est s’incliner devant toute fausse image, même si c’est une fausse image de Dieu, comme de croire qu’Il ne nous protégera pas ou ne pourvoira pas à nos besoins.
Ce peut être aussi une fausse image de nous-même. Si vous croyez quelque chose à propos de vous-même qui s’oppose à ce que Dieu a dit, vous vous inclinez devant une image fausse. Si Dieu dit que vous êtes guéri, ne vous inclinez pas devant le mensonge qui affirme que la guérison n’est pas pour les croyants. Si Dieu dit que vous êtes délivré de l’oppression, ne vous inclinez pas devant les mensonges de satan qui veut vous convaincre que vous ne serez jamais libre. C’est une structure antéchrist, un faux système de croyance qui veut vous garder dans le désert et vous empêcher d’expérimenter la Présence manifeste de Dieu.
 
Le nom de la ville philistine Asdod signifie « lieu très fortifié, forteresse ». Une forteresse vous empêchera de pleinement expérimenter Sa manifeste Présence. Les forteresses permettent à l’ennemi de voler nos bénédictions.
Les Philistins sont le symbole de ce qui est « souillé»  dans nos vies.
Examinez Psaume 24, 3–6 à propos de la nécessité d’avoir des mains et un cœur purs afin d’avoir la puissance de chercher Dieu et d’expérimenter Sa Gloire :
« Qui pourra monter à la Montagne de l’Éternel ?
Qui s’élèvera jusqu’à Son Lieu saint ?

 Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur ;
celui qui ne livre pas son âme au mensonge,
et qui ne jure pas pour tromper.
Il obtiendra la Bénédiction de l’Éternel,
la Miséricorde du Dieu de Son Salut.
Voilà le partage de la génération qui l’invoque,
de ceux qui cherchent ta Face, de Jacob !  »

 

OÙ TOUT A-T-IL COMMENCÉ ?

 
Le prophète Samuel sortit de sa chambre à une époque où la Parole de Dieu se faisait rare et qu’il n’y avait pas de vision (1 Samuel 3,  1–3).
Souvenez-vous que la Présence manifeste saisit tous les sens y compris la vue. Samuel sortit quand les yeux naturels d’Éli tombaient dans la cécité à cause de l’âge. De même Éli expérimentait un aveuglement spirituel. Ses fils devaient prendre sa succession, mais ils avaient péché contre le Seigneur, donc lui et sa maison étaient sous le Jugement de Dieu.
En fait, le sacerdoce devait être purifié. Il s’était éloigné déjà éloigné de la Présence de Dieu. L’Arche a commencé  Son propre cheminement dans le désert après la mort d’Éli. Le récit de ce cheminement se trouve dans 1 Samuel 5, 6. Vous noterez que le voyage commença alors qu’Israël partait à la bataille contre les Philistins. Ces derniers volèrent l’Arche de l’Alliance et après cela, les enfants d’Israël se trouvèrent dépourvus de la Présence de Dieu. Comment une telle chose avait-elle pu arriver ? Pourquoi l’Arche avait-Elle été volée ? Pourquoi Dieu avait-Il permis une telle chose ?
 
Quand les prêtres – nous sommes tous un sacerdoce royal – rechignent à se repentir et n’honorent pas Sa Présence, l’ennemi peut envahir nos vies et nous écarter de notre destin.
Je n’ai pas l’intention de rester dans le désert mais si je dois endurer cette épreuve, je veux Sa présence avec moi.

 

HONORER SA PRÉSENCE

 
Un exemple de jugement de la prêtrise dans le Nouveau Testament se trouve en 1 Pierre 4, 17a :
« Car c’est le moment où le jugement va commencer par la Maison de Dieu.
Or, si c’est par nous qu’Il commence,
quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile de Dieu ? »
Quand nous entendons le mot jugement nous pensons souvent à une destruction due à la Colère du Seigneur contre le péché. Pourtant, en grec, le mot pour jugement est « krisis », dont nous avons tiré le mot « crise ». Nous pourrions donc lire ce passage

« C’est le moment d’une crise qui va commencer par la Maison de Dieu. »
 
Je pense que nous sommes « en crise » quand nous n’expérimentons pas Sa manifeste Présence. Cette crise peut en fait être permise par Dieu pour tirer le signal d’alarme. En d’autres termes, Il veut nous visiter et une crise peut nous pousser à Lui livrer nos cœurs tout à nouveau. Honorons Sa Présence à plus forte raison.
 
Soyons déterminés à chercher Sa Face quotidiennement. !
Ayons le même zèle pour Dieu qui consumait David, celui qui ramena l’Arche de l’alliance à Sion. !
Parce qu’il désirait Sa Présence manifeste, il fut déterminé à ramener l’Arche dans la cité de David et de l’installer à Sa place, au milieu du Tabernacle qu’ils avaient construit.
Construisons une Demeure, un Tabernacle dans nos cœurs aujourd’hui.
 
Bien-aimés, je vous encourage à continuellement honorer Sa Présence, à passer des moments d’intimité avec Lui, à chercher Sa Face et à Lui demander Sa Présence manifeste.

 
PRIÈRE
 
Père, je prie pour ces précieux lecteurs aujourd’hui et Te demande de donner à chacun un zèle et une détermination pour chercher Ta Présence. J’ai confiance que chacun d’eux désire expérimenter Ta Présence manifeste dans leur vie. Nous voulons toucher le ciel et voir Ta Goire. Donne-nous la puissance de sortir de notre désert et de nous épanouir dans Tes Parvis.
Je prie que Tu touches chacun des lecteurs de cet article et que Tu leur donnes un nouveau Feu. Que chacun soit déterminé à entrer dans Sa destinée divine !
Au Nom de Jésus,  Amen !

 
Sandie Freed
Zion Ministries
Traduction Dominique François
 

Rédigé par Le Ministère de l'Allliance

Publié dans #Le Corps de Christ

Repost 0
Commenter cet article