Répudiation et divorce... permis ou voulus par Dieu ??

Publié le 28 Décembre 2009



Répudiation et divorce... voulus par Dieu ??


Nous vivons un temps de grande confusion concernant le divorce et le remariage : bon nombre de chrétiens dérivent dans leurs vies personnelles par manque de fondement dans la Parole de Dieu.  Chacun devra rendre compte de ses choix devant Dieu et personne ne pourra dire  "j'ai été induit en erreur ! "  car les Écritures Saintes sont claires à cet égard et la Bible est le Livre le plus répandu et le plus au monde. Le Saint Esprit a été donné et répandu sur la terre afin de conduire ceux qui veulent obéir, dans toute la Vérité.

 

Nous devons baser notre vie et notre conduite sur cette Sainte Parole et non sur les conseils d'hommes plus ou moins soumis et obéissants... Notre choix de mariage est l'évènement le plus important de notre vie car Dieu fera de nous et de notre conjoint UNE SEULE CHAIR ...jusqu'à ce que la mort nous sépare - car seule la mort a le pouvoir de briser l'Alliance de Mariage.

 


Évangile de Matthieu

Les phrases-clés de Jésus utilisées de nombreuses fois :

Vous avez ouï qu’il a été dit...
Mais Moi, Je vous dis...

 Matthieu 5, 27-28

...Mais au Commencement il n’en était pas ainsi....
Et Moi, Je vous dis...

Matthieu 19, 8b-9


Chaque fois que Jésus disait cette phrase, Il disait en fait :

« Oubliez ce que vous pensiez qui était juste avant, quelle qu’en soit la raison.

Voici ce que Mon Père et Moi voulions vraiment dire.

Cette Vérité aujourd’hui prend le pas sur tous les enseignements déformés. »

 

 

En Matthieu 18, 8-9  Jésus  a dit :

...« Moïse, à cause de votre dureté de cœur,
vous a permis de répudier vos femmes ;
[Principe de l’Ancien Testament]
mais au Commencement
[le Commandement originel de Dieu]
il n’en était pas ainsi !
Et Je vous dis
[Principe du Nouveau Testament]
que quiconque répudiera sa femme,
non pour cause de fornication, et en épousera une autre,
commet adultère ;
et celui qui épouse une femme répudiée,
commet adultère. »
 Matthieu 18, 8-9

 

Pour comprendre complètement de quelle façon radicale, claire et concise Jésus a mis fin à l’enseignement mosaïque, nous n’avons qu’à regarder la réponse choquée de Ses disciples.

Lorsqu’ils L’entendirent prononcer ces paroles, ils surent que Jésus avait tout simplement ignoré Shammai et Hillel [les deux écoles de pensée rabbiniques de l’époque de Jésus], et avait ensuite complètement fermé la porte au vieux principe mosaïque quand Il leur dit :

 

« Mais Moi, Je vous dis ! »

 

En d’autres termes, ce programme est fini, terminé, conclus !

Réalisant cela, et cherchant une solution à la nouvelle information qu’ils venaient de recevoir, les disciples adoptèrent une conclusion peu réaliste :

Ses disciples Lui disent :

« Si telle est la condition de l’homme à l’égard de la femme,

il ne convient pas de se marier ! »

 Qu’est-ce que Jésus leur avait dit pour qu’ils répondent ainsi ? Était-Il simplement d’accord avec Hillel, ou Shammai, ou Moïse ? Si cela avait été le cas, les disciples auraient probablement dit : « Nous le savons déjà ! »

 

Mais au lieu de cela, c’est presque comme s’ils avaient dit :
« Tu plaisantes, Seigneur ?
Veux-Tu dire que nous sommes coincés à vie ?

Veux-Tu dire que tu as refermé la loi du Mariage et du divorce de Moïse ?
Si c’est comme ça, il vaut mieux ne jamais se marier ! »

Ses disciples savaient que ce que Jésus venait de dire était complètement nouveau, concis, et contraire à tout ce qu’ils avaient connu auparavant. Ils savaient que les vieilles manières mosaïques étaient terminées !!

 

 

Évangile de Marc


Jésus a dit en Marc :

...au Commencement de la Création,
Dieu les fit mâle et femelle :
c’est pourquoi l’homme laissera son père et sa mère et sera uni
[En grec kollaomai : être collé, joint de façon inséparable]
à sa femme, et les deux
[en grec duo]
seront Une Seule Chair ;
ainsi ils ne sont plus deux, mais Une Seule
[en grec mia] Chair.

Marc 10, 6-8

L’expression " ne... plus " est le mot grec ouketi : ou qui signifie pas et keti : plus longtemps



Encore une fois, dans Marc, Jésus a dit :
 
« Ce donc que Dieu a uni, [En grec suzeugnuo : joindre ]
que l’homme ne le sépare [
En grec chorizo se permettre de] pas. »
Et dans la maison encore, Ses disciples L’interrogèrent sur ce sujet ;
et Il leur dit :
« Quiconque répudiera
[En grec apoluo : délier ]
sa femme et en épousera une autre,
commet adultère envers la première ;
et si une femme répudie son mari,
et en épouse un autre, elle commet adultère. »

Marc 10, 9-12






Évangile de Luc


Et en Luc :
Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre,
commet adultère ;
et quiconque épouse une femme répudiée par son mari,
commet adultère.

Luc 16, 18

C’est le principe du Nouveau Testament, clair et concis, que Jésus a établi, annulant ainsi le principe de l’Ancien Testament, de Deutéronome 24.
 
Il a été annulé lorsque Jésus a dit :

 

« Ils ne sont plus deux mais " Une Seule Chair " pour la vie. »



Épîtres de Paul



Paul, par une révélation directe de Jésus-Christ, a dit la chose suivante :
Car la femme qui est soumise à un mari,
est liée à son mari par [la] loi, tant qu’il vit...

[plus jamais deux jusqu’à la mort]

Romains 7, 2

La femme est liée pendant tout le temps que son mari est en vie ;
mais si le mari s’est endormi,
elle est libre de se marier à qui elle veut...
[une seule chair pour la vie]

1 Corinthiens 7, 39




À cause de  l’universalité de l'Alliance de Mariage ,
établie par Dieu dans le Jardin d’Eden,
tout homme et toute femme
- sauvé ou non -
qui échangent des Vœux, chacun pour la première fois,
en déclarant leur intentions d’engagement devant Dieu,
sont
collés ensemble de façon permanente
par l’Autorité divine.




Jésus n’a pas enseigné que l’adultère ou l’impureté morale étaient des raisons de divorce,
 mais plutôt une occasion de manifester le pardon chrétien.
Ce donc que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas !

Adultère et divorce : Que faire ?


Deux en UN

 

à suivre...

Rédigé par Le Ministère de l'Allliance

Publié dans #Savoir se laisser avertir !

Repost 0
Commenter cet article