La pratique de la vérité concernant la vie sexuelle

Publié le 6 Novembre 2009

La pratique de la vérité concernant la vie sexuelle



Il est probable qu'il y ait plus de fausseté parmi les croyants dans la vie sexuelle que dans aucun autre domaine. Il en est ainsi particulièrement parce que chaque péché sexuel est une manifestation de la fausseté.

Prenons par exemple la fornication.

La fornication est le fait que deux personnes non mariées prétendent qu'elles le sont alors qu'elles ne sont pas mariées l'une à l'autre.

Ensuite, l'adultère est la fausseté de deux gens mariés qui prétendent qu'ils ne sont pas mariés à leurs conjoints véritables, mais sont mariés l'un à l'autre.

La masturbation est la fausseté d'une personne qui n'est pas en train d'avoir un rapport sexuel, mais qui prétend être en train d'en avoir, et ainsi, essaie d'avoir le plaisir qu'elle aurait dû avoir dans un rapport sexuel sans un rapport sexuel véritable.

Les attouchements, c'est le péché d'essayer de jouir du fruit d'un rapport sexuel sans en avoir effectivement un. C'est la séduction propre qui consiste à dire :

“ J'aurai tout le plaisir que je peux avoir, mais je n'irai pas tout le chemin. "
Je n'aurai commis ni adultère, ni fornication.
Je ne serai pas en train de courir le risque
d'une quelconque grossesse ou d'une maladie vénérienne."


Évidemment, c'est de la séduction propre, car il ne peut y avoir de caresses sans la convoitise immorale en pensées. Le Seigneur Jésus dit :

“ Mais Moi, Je vous dis
que quiconque regarde une femme pour la convoiter
a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur ”

Matthieu 5, 28


 Qu'en est-il des pensées immorales ?

C'est la séduction d'expérimenter dans la pensée de ce qu'on devrait expérimenter dans le corps.
C'est l'adultère ou la fornication dans l'âme, car la pensée fait partie de l'âme.
De telles pensées ternissent l'être tout entier, et rendent la personne coupable devant Dieu.
Elles brisent sa relation avec Dieu, et détruisent aussi bien sa capacité de réceptivité spirituelle que de labeur spirituel.


La Bible lance cet avertissement :

“ Ne la convoite pas dans ton cœur pour sa beauté ”
Proverbes 6, 25

 Convoiter la beauté d'une femme qui n'est pas la tienne, c'est pécher. Qu'en est-il de l'attachement émotionnel à quelqu'un qui n'est pas ton mari ou ta femme ? Es-tu attaché à la personne parce que l'apparence physique de la personne te plaît ? Vous pourriez être co-ouvriers dans l'Œuvre du Seigneur, mais le fais-tu uniquement à cause du Seigneur ou en partie à cause du plaisir que vous trouvez l'un dans l'autre?

Il pourrait ne pas y avoir d'actes sexuels.
Il pourrait ne pas y avoir de baisers, ni de caresses, mais vos émotions ne sont-elles pas engagées l'un pour l'autre ? Es-tu prêt à rompre la relation dès que tu trouves qu'elle est en train de devenir incontrôlable ? Il serait bon de confronter carrément les questions suivantes et d'examiner ton cœur afin de ne pas continuer à te tromper toi-même.



1. Es-tu en train de commettre l'adultère ou la fornication en actes avec quelqu'un ?

Si oui, tu peux être sûr qu'à moins que tu ne te repentes, tu iras en enfer.

La Bible dit :
“Mais pour les lâches, ...les impudiques..,
leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre,
ce qui est la seconde mort ”
Apocalypse 21, 8

 Il faut que tu arrêtes immédiatement ce péché. Il faut que tu arrêtes aussi complètement la relation. Ne te trompe pas toi-même en pensant que vous pouvez continuer à être des amis ensemble sans retomber dans le même péché.

Si vous êtes engagés ensemble dans l'Œuvre du Seigneur, il est préférable d'arrêter de travailler ensemble. Si vous continuez à travailler ensemble, il est très probable que vous recommenciez à commettre le même péché. Il y a très peu de gens qui, étant tombés dans le péché sexuel, et se retrouvant ensemble là où il y avait une opportunité pour le sexe, ne soient pas rentrés comme des chiens à leurs vomissures. Il est préférable de laisser l'Œuvre du Seigneur souffrir et de sauver vos âmes, que de continuer à essayer de Le servir pour périr au dernier jour.

Il est aussi vrai que si vous commettez occasionnellement la fornication, votre service commun pour le Seigneur est pour Lui une abomination. Votre service ne peut ni Le bénir, ni promouvoir Son Royaume.

Quant à toi, tu ne recevras pas du tout de récompense pour cela. Si tu continues à pécher, tu seras dans l'étang de feu ce jour- là. Le Seigneur récompensera-t-Il ceux qui, bien qu'ayant accompli le service chrétien, ont péri à cause du péché ? Certainement pas. Il n'y aura pas de récompense ni de couronne pour ceux qui seront en enfer, quel que soit le travail laborieux accompli pour le Seigneur avant qu'ils ne fussent tombés dans le péché, ou combien dur ils ont travaillé pour Lui et souffert pour Lui pendant qu'ils vivaient dans le péché même en des occasions très rares.

Quelqu'un pourrait se demander si je ne suis pas très dur !
À une telle personne, je dis : Voici les recommandations du Seigneur Lui- même :

“ Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute,
arrache-le et jette-le loin de toi ;
car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse,
et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.
Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute,
coupe-la et jette-la loin de toi ;
car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse,
et que ton corps entier n'aille pas dans la géhenne ! ”
Matthieu 5, 29- 30

Le Seigneur recommanda un traitement radical pour chaque péché d'immoralité. Seuls des insensés peuvent agir différemment. Ne sois pas un tel insensé !
Si tu as une fois commis l'immoralité avec quelqu'un, ne lui rends pas visite seul.
Ne lui écris pas des lettres d'amour ! 
N'aie pas de contacts avec lui ! 
Il est un instrument pour ta destruction éternelle. Il te poussera à la perdition. A n'importe quel prix, sauve ton âme !



2. Es-tu en train de pratiquer des baisers, des caresses, des attouchements, avec quelqu'un ?


Arrête cela immédiatement ! Tout ce qui est écrit ci-dessus s'applique aussi à toi. Sauve ton âme ! Tu pourrais commencer par des baisers et en arriver à l'acte ! De plus, les baisers immoraux sont déjà l'adultère ou la fornication dans le cœur, et le Seigneur regarde au cœur. Tu es un adultère ou un fornicateur spirituel, et à moins que tu n'arrêtes cela tout de suite, tu périras. On ne se moque pas de Dieu. Ce qu'un homme aura semé, il le récoltera aussi.

Tu récolteras les fruits de tes passions impures, et combien amères et combien éternelles elles seront ce jour-là !


3. Es-tu en train de te masturber ?

Il s’agit d’un péché de viol de soi-même. Tu pourrais le cacher à toute autre personne, mais Dieu ne t'a-t-Il pas vu pendant que tu commettais ce péché ? Tu vas aussi périr si tu n'arrêtes pas cela. Plusieurs masturbateurs m'ont dit qu'ils ont tenté en vain d'arrêter leur péché. La vérité est que c'est une fausse excuse pour continuer dans le péché. Tu peux arrêter la masturbation, et il faut que tu arrêtes cela, si tu veux voir le Royaume de Dieu ce jour-là !


4. Es-tu en train d'entretenir une relation avec une personne du sexe opposé dont tu aurais honte, si les films tirés de cette relation étaient projetés sur un écran ?

Si oui, il faut que tu l'arrêtes ! Les caméras de Dieu sont continuellement en action, et toute ta vie apparaîtra ce jour-là à l'écran aux yeux de tout le monde, excepté ce qui a été confessé et abandonné. Prépare-toi pour ce jour-là ! Toute la vérité paraîtra à la Lumière !


5. Es-tu en train d'entretenir avec ton conjoint des rapports au cours desquels, une fois que tu es uni à lui/elle sexuellement, tu dois, pour pouvoir en jouir, t'imaginer que tu es en train d'avoir la relation avec une autre personne ?

Si tel est le cas, tu es une abomination. C'est le sommet même de la fausseté. C'est le mensonge à son plus haut degré. Passer toute une vie conjugale dans l'adultère, c'est sceller ta damnation.

Arrête cela immédiatement ! 
Si tu ne peux pas trouver de jouissance dans les rapports sexuels avec ton conjoint, il est préférable de t'abstenir de tout rapport sexuel et de conserver ton salut, plutôt que de l'avoir, de commettre l'adultère pendant que tu l'as, et de devenir un candidat sûr pour le lac de feu.



6. Commets-tu la fornication ou l'adultère avec quelqu'un dans tes pensées ?


La personne ou les personnes pourraient être éloignées de toi, mais ta pensée est devenue un bordel où se déroule un continuel péché sexuel. Tu pourrais commettre cela avec une ou plusieurs personnes. Peu importe le nombre. La seule chose qui importe est que tu es un hypocrite. Tu es en train de pratiquer le péché dans ton âme, bien que ne le pratiquant pas dans ton corps.

La Bible dit que l'âme qui pèche mourra.

La tienne mourra à moins que tu ne te repentes tout de suite et n'arrêtes immédiatement tout péché de ce genre, et définitivement. Il faut que ce soit un arrêt radical et rude, car il n'y a pas de moyen tendre pour arrêter le péché. Un homme peut-il se débarrasser amicalement d'une vipère ? Certainement pas. Chacun cherche à détruire la vie de l'autre. L'un des deux doit mourir.



7. As-tu écrit à quelqu'un une lettre ou des lettres dont tu n'aimerais pas que les gens prennent connaissance du contenu ?

S'il en est ainsi, tes lettres sont immorales. Elles sont trompeuses. Il n'y a pas de vérité en elles. Arrête d'écrire de telles lettres !  As-tu un nom dont tu uses pour appeler quelqu'un et que tu ne voudrais faire connaître à personne à cause de l'intimité que comporte ce nom ? C'est aussi de la fausseté.
Arrête cela !



8. Embrasses-tu quelqu'un plus longuement en privé qu'en public ?

C'est aussi de la fausseté. Arrête cela !



9. T'assieds-tu plus près de quelqu'un du sexe opposé qui n'est pas ton conjoint, en privé que tu ne le ferais en présence des autres ?

C'est aussi un mensonge.
Arrête cela !



10. Donnes-tu des cadeaux à quelqu'un du sexe opposé que tu n'aimerais pas que ton mari ou ta femme, ton ami ou ton dirigeant spirituel connaissent ?

Si c'est le cas, tous les cadeaux de ce genre sont iniques. Dieu ne les approuve pas, car Il ne peut jamais approuver quelque chose qui est fait en cachette.




11. Rends-tu à quelqu'un des visites dont tu aimerais cacher la fréquence ?

Cela est une indication du péché car, tout ce qui est de la vérité vient à la lumière.




12. As-tu besoin de créer une raison supplémentaire en plus de la véritable raison pour rendre visite à quelqu'un du sexe opposé ?


Si c'est le cas, il y a quelque chose de mauvais dans cette relation. Elle doit s'arrêter !




13. Donnes-tu l'impression à quelqu'un de sexe opposé qu'elle est proche de toi et qu'elle est aimée par toi alors que tu ne fais que subir sa présence ?


C'est un mensonge.
Tu devrais dire la vérité.



14. Donnes-tu l'impression à quelque personne du sexe opposé qu'elle est ta préférée alors que dans ton cœur tu préfères une autre personne ?

 C'est le mensonge. Dis à tous la vérité ! 
Le Seigneur n'avait jamais caché le fait qu'Il aimait Jean plus qu'Il n'aimait les autres disciples. Il ne cachait pas le fait qu'il Lui était spécial.
Le Seigneur n'avait pas caché à Marthe que Marie avait choisi la meilleure part qui ne pouvait lui être ôtée.


La politique d'essayer de faire croire à tout le monde que chacun est la personne la plus chère, est le produit d'un coeur tordu. Il faudrait que cela soit arrêté, et qu'il y ait restitution.




15. Fais-tu des cadeaux à un membre du sexe opposé avec l'intention de l'attirer à toi pour le mariage, tout en prétendant que tu es juste aimable envers une sœur en Christ ?

C'est de la fausseté !



16. Es-tu en train d'essayer de te rapprocher d'un membre du sexe opposé dans le but de mieux investiguer les possibilités de faire d'elle ton épouse et d'avoir un impact sur elle, tout en prétendant que tu es juste en train de faire d'elle un disciple ou de lui apprendre à conduire, ou à faire quelque chose de nouveau ?
 
Cela aussi, c'est de la fausseté.
Il faut s'en repentir, la confesser et l'abandonner.



17. Y a-t-il quelque chose au sujet de ta vie passée que tu as caché à ton conjoint, à tel point qu'il ignore qui tu es et ce que tu as fait ?




18. Avais-tu prétendu être vierge le jour de ton mariage alors qu'en réalité tu ne l'étais pas ?

Ceci aussi nécessite la repentance, la confession et la restitution. Si quelqu'un ne pratique la fausseté dans aucun domaine de sa relation avec le sexe opposé, alors, il a fait un très grand progrès dans l'École de la Vérité.

C'est ce que Dieu attend de tous ceux qui prononcent le nom de Son Fils Saint et Exalté.

C'est ce qu'Il attend de toi.

À moins que tu ne sois vrai dans ces domaines ou à moins que tu n'apportes la vérité dans tous ces domaines de ta vie sexuelle, tu as décidé de continuer dans la fausseté, et que peut donc faire le Juge, sinon appliquer la punition ?


 Zacharie Fomum

Rédigé par Le Ministère de l'Allliance

Publié dans #Bible & sexualité

Repost 0
Commenter cet article

lopez 12/12/2009 10:12


l'amour na plus de raison dans une societe qui na plus de quoi exister ou es ce Dieu d'amour qui delaisse la vie des plus demunis ou es la veriter d'aimer que pouvez vous me dire depuis 14 ans je
vis seul pas de rapport sexe rien le viede d'aimer mon frere un prete qui a des maitresses ou es la veriter de DIEU


Le Ministère de l'Allliance 12/12/2009 10:36


La Vérité de Dieu, c'est Jésus-Christ et c'est à Lui que nous devons regarder pour découvrir ce qu'est l'Amour véritable.

La société ne reflète que sa rébellion contre Dieu, n'ayant pas accepter de vivre selon Sa LOI : les dérives sont là, c'est un fait oui mais ce n'est pas ce que Dieu veut :
- la trahison,
- le mensonge
- la calomnie
- le mépris de l'autre
- le manque d'affection naturelle
- le manque d'amour...

...

L'Amour vrai, sûr, fiable vous ne le trouverez qu'en Dieu et en ceux qui vivent selon Sa Paole et Sa Loi - pas chez ceux qui sont religieux mais sans la Vie de Dieu en eux !

Le Mariage (et la sexualité dans le mariage) ne peuvent trouver leur plein épanouissement qu'en DIEU car le mariage est l'Image de ce Mariage Divin : Christ et l'Eglise !  C'est là
l'Unique sens du mariage humain.

Ne regardons pas aux hommes - qui nous décevrons toujours, mais faisons confiance à Dieu qui LUI est Fidèle à Ses Promesses et à Sa Parole et qui ne peut ni nous trahir ni nous
tromper.


servantofgod 23/11/2009 18:40


Soyez bénis.
En effet même si on est né de nouveau et qu'on est encore sous le joug d'un pêcher et qu'on n'arrive pas à se débarasser de ce pêcher et on cède toujours à la tentation, alors on n'héritera pas du
royaume de Dieu.
Beaucoup de monde pense qu'en ayant accepté Jésus comme leur seigneur et sauveur de leur vie, aura le salut et quand bien même ils continuent de pêcher et pensent qu'il suffit simplement de
demander pardon puis c'est réglé. Et le lendemain on pêche encore et c'est toujours comme ça.
Il faut vraiment éloigner tout mal de notre corps car on est le temple du Saint Esprit et que l'esprit de Dieu habite en nous. Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira car le temple
de Dieu est saint et c'est ce que vous êtes" 1 Corinthiens 3.16-17.
Ce verset de la bible illustre bien ce thème que l'on aborde.
Dieu n'aime pas le mal et il dit qu'on ne doit pas vivre selon la chair car vivre selon la chair entraine le pêcher: mauvaises pensées, convoitise...
Il nous dit de vivre selon l'esprit, c'est pourquoi il faut toujours veiller, priez sans cesse (Luc 18.1 et 1Thessaloniens 5.17) pour ne pas tomber dans la tentation.
Que Dieu vous bénisse et que le saint esprit vous éclaire autant sur la Parole de Dieu.


Bruno 09/11/2009 11:51


Vous n'avez rien compris à l'Amour et à la Miséricorde de Dieu. Dieu est plus grand que notre coeur et que nos actes, que ces actesle servent ou qu'ils soient péché. Oui, il nous fat toujours
chercher l'attitude juste et vraie dans la foi, mais non, un masturbateur ne commet pas un péché qui le condamne... Je e dis pas que c'est bien, mais je dis qu'un chemin est toujours possible et
ouvert vers une plus grande humanité et vers DIeu, et la mort n'est pas un coup d'arrêt à ce chemin et à la conversion... Si vous le croyez, vous n'avnez pas encore compris le sens de la
résurrection de Jésus... Mais le chemin est possible pour vous comme pour chacun.
Bien à vous


Le Ministère de l'Allliance 09/11/2009 17:12


Reprenons les citations -  si vous le voulez bien !


La masturbation est la fausseté d'une personne qui n'est pas en
train d'avoir un rapport sexuel, mais qui prétend être en train d'en avoir, et ainsi, essaie d'avoir le plaisir qu'elle aurait dû avoir dans un rapport sexuel sans un rapport sexuel
véritable.
...

3. Es-tu en train de te masturber ?


Il s’agit d’un péché de viol de soi-même. Tu pourrais le cacher à
toute autre personne, mais Dieu ne t'a-t-Il pas vu pendant que tu commettais ce péché ? Tu vas aussi périr si tu n'arrêtes pas cela. Plusieurs masturbateurs m'ont dit qu'ils ont tenté en vain
d'arrêter leur péché. La vérité est que c'est une fausse excuse pour continuer dans le péché. Tu peux arrêter la masturbation, et il faut que tu arrêtes cela, si tu veux voir le
Royaume de Dieu ce jour-là !
...
Si quelqu'un ne pratique la fausseté
dans aucun domaine de sa relation avec le sexe opposé, alors, il a fait un très grand progrès dans l'École de la Vérité.
C'est ce que Dieu attend de tous ceux qui prononcent le Nom de Son Fils Saint et Exalté. C'est ce qu'Il attend de toi.


À moins que tu ne sois vrai dans ces domaines ou à moins que tu
n'apportes la vérité dans tous ces domaines de ta vie sexuelle, tu as décidé de continuer dans la fausseté, et que peut donc faire le Juge, sinon appliquer la punition
?


Marcher et vivre dans la fausseté ne nous permet pas d'entrer dans le Royaume de la Lumière et d'y marcher en Vérité. Le péché dans son sens éthymologique est " manquer la cible " : je
crois que c'est cela qui est important.

Jésus-Christ nous a libéré du péché et de la mort... mais pas à notre corps défendant !


Continuer donc dans le péché (manquer la Cible) c'est mépriser la Personne et l'Oeuvre de Jésus-Christ ! Cela ne se
fait pas impunément car nous sommes devant l'idolâtrie de notre corps  car on lui donne la première place, avant Dieu.

Nous sommes devant un choix de vie ou de mort (spirituelle) de bénédiction ou de malédiction et ce choix est à faire chaque jour à chaque heure : cela revient 
simplement à soumettre notre volonté à Celle du Seigneur ! 

C'est Lui notre Dieu et notre SEIGNEUR, c'est-à-dire concrètement dans la vie quotidienne, notre MAITRE.

Si notre Foi ne nous amène pas à abdiquer de notre volonté pour faire Celle de Dieu, alors nous ne sommes que  des gens à l'esprit religieux bien actif et non des DISCIPLES
!

Et nous ne pouvons pas prétendre avoir la Vie du Saint-Esprit en nous, puisque nous sommes des gens bien charnels dont le dieu est le ventre...