La Mesure de ceux qui adorent

Publié le 26 Octobre 2010

ELIAH.jpg

LA MESURE DE CEUX QUI ADORENT

 
 

 
À la fin des temps, il y aura deux genres de chrétiens : ceux qui adorent dans le Lieu Secret et ceux qui sont en dehors de toute intimité avec le Seigneur.
 
« On me donna un roseau semblable à une verge, en disant :
Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l’Autel,
et ceux qui y adorent.
Mais le parvis extérieur du temple,
laisse-le en dehors, et ne le mesure pas; car il a été donné aux nations… »
Apocalypse  11,  1- 2

 
Quel que soit le sens ultime de ce verset, il nous dit que maintenant l’Esprit de Dieu mesure les adorateurs – ceux qui aiment le ciel et qui demeurent dans le parvis intérieur du Temple.
Bien-aimés, ceux qui adorent vraiment Dieu demeurent dans un Lieu mesuré et protégé.

Dans notre monde de terreur, de pressions et de traumatismes, notre seul refuge se trouve dans la présence manifeste de Dieu. Nous ne devons pas nous contenter d’une religion au sujet de Dieu. Si nous voulons vraiment demeurer dans la présence divine, une pratique, peut-être au-dessus de toutes les autres nous y amène : La véritable Adoration.

 

LA VÉRITABLE ADORATION

 
Jésus a enseigné que les « vrais adorateurs » sont ceux qui adorent le Père « en esprit et en vérité ». En d’autres termes, leur adoration de Dieu découle d’un cœur qui n’est pas entravé par de difficiles conditions extérieures. La véritable Adoration se fait en esprit et en vérité. En fait, sur la planète en cet instant, le Père cherchent de tels adorateurs Jean 4, 23
 
Considérez attentivement quelle est la priorité de Dieu. Il ne cherche pas des faiseurs de miracles, de grands apôtres et prophètes. Il s’attend a plus de notre part que la démonstration de qualités de leader ou de dons administratifs. Il veut que nous devenions des adorateurs en esprit et en vérité.

 

LA VÉRITABLE ADORATION FAIT DE NOUS DES VRAIS CHRÉTIENS

 
Si nous faisons en sorte que notre Adoration soit vraie, notre étude de la Bible, notre prière, notre service pour Dieu seront vrais dans la même mesure. En fait, un cœur débordant d’adoration inonde les autres disciplines spirituelles de légitimité et de substance.
Si nous nous inclinons dans l’Adoration avant d’étudier la Parole de Dieu, cette Parole s’enracinera plus profondément dans notre âme. Notre fruit sera plus doux et plus durable.
Si avant d’exprimer notre prière, nous honorons Dieu par l’adoration, notre intercession montera vers le ciel sur les ailes d’une confiance inébranlable et d’une foi pleine d’attente.
 
L’Adoration nous évite de faire des efforts spirituels pour échapper à la routine, à la religiosité, à l’orgueil et à la culpabilité. Elle nous permet de nous oublier nous-mêmes pour nous plonger dans l’abondance de la vie de divine.

Nous savons tous que Dieu veut être en relation avec nous, et c’est vrai. Cependant, l’implication est que cette relation avec lui nous convienne parfaitement, qu’elle soit presque décontractée et pratiquement en fonction de nos conditions et de nos besoins. Il est vrai que Dieu désire que notre union à Lui soit satisfaisante et merveilleuse. Pourtant, Sa Venue dans nos vies et Son engagement à nous racheter et nous restaurer ont un autre but : que la réalité de Sa Présence nous transforme en adorateurs.
 
En fait, l’Adoration est l’évidence d’une vie transformée. Elle peut s’exprimer par des larmes de joie ou une contemplation silencieuse. Elle crée en nous une gratitude envers Dieu ou des chants inspirés dans la nuit. Quelle que soit son expression, l’Adoration que cherche le Père est absolument significative. Elle attire notre être tout entier vers Dieu dans l’amour.
 
Si cependant, l’idée d’une telle Adoration reste quelque peu étrange, si elle semble mécanique et que les mots prononcés ont l’air d’être dépourvus de sens, c’est parce que l’âme de la personne en question n’a pas d’abord été transformée. Plus nous nous approchons de Dieu, plus nous sommes changés. Plus notre transformation est grande, plus nous nous perdons complètement dans l’Adoration. Ainsi, la véritable Adoration s’approfondit et mûrit à mesure que nous marchons avec Dieu.
 
Vous souvenez-vous du témoignage de Jean à la fin de sa vie. Il avait plus de quatre-vingt dix ans quand il écrivit :
« Nous avons connu l’Amour que Dieu a pour nous,
et nous y avons cru. »
1 Jean 4, 16

Voyez le début de cette phrase : Nous avons connu.
 
Quand nous venons à Dieu pour la première fois, nous devons nécessairement nous approcher de Lui tels que nous sommes avec notre péché et notre honte. Nous cherchons à nous repentir de nos péchés évidents, mais l’œuvre de Dieu est destinée à aller beaucoup plus profondément. En tant que chrétien de fraîche date, nous sommes encore dans l’orgueil, l’ambition et la peur, aussi bien que dans d’autres péchés qui nous poussent à déformer la véritable nature de Dieu pour les autres.
 
Bien que nous soyons pécheurs, Dieu ne nous abandonne pas. Au contraire, Son œuvre continue. Son feu étincelant entre dans les recoins sombres de notre cœur. Là, dans la fournaise de la purification divine, dépouillés de nos prétentions et de notre orgueil, dénudés spirituellement, sans les loques de justification personnelles dans lesquelles nous nous drapons – en face de la réalité nue, nous arrivons à la connaissance de l’amour et de l’acceptation inconditionnels de Dieu.
 
Ce qui nous semblait un commandement impossible auparavant

« Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu,
de tout ton cœur,
de toute ton âme,
et de toute ta pensée. »
Matthieu  22, 37

nous fait passer d’une loi à une promesse pleine d’espoir, une anticipation qui transforme tout ce que nous sommes et, dans le processus, fait jaillir la louange de nos lèvres. C’est comme s’Il nous disait
« Vous m’aimerez de tout votre cœur
car c’est exactement de cette façon que Je vous aime. »
 
Notre adoration est le résultat de Son rapprochement de nous. C’est l’effet qu’Il a sur les rachetés. Cependant, c’est aussi un choix que nous faisons.
Je choisis l’adoration pour démontrer ma confiance en Dieu quand mes circonstances sont contraires… Je choisis d’adorer comme un moyen de me plonger dans le cœur de Dieu quand le chaos règne autour de moi. Et quand je m’élève en Sa Présence, je suis aussi conscient que le caractère de ma vie est mesuré par mon adoration.
 
Seigneur, vient dans ma vie et accomplit Ta promesse de transformation !
Fais jaillir la louange de mes lèvres et aide-moi à t’adorer en esprit et en vérité !
 
Francis Frangipane
Ministries of Francis Frangipane

Traduction Dominique François

Rédigé par Le Ministère de l'Allliance

Publié dans #Le Corps de Christ

Repost 0
Commenter cet article