Comment satan fait obstacle à nos prières

Publié le 17 Août 2015

Comment satan fait obstacle à nos prières,

par John Mulinde

 

Je veux vous parler, à partir d’un témoignage de quelqu’un qui a été sauvé, quelqu’un qui a été au service du diable. Et quand cet homme a donné son témoignage, ça m’a fait un tel choc ! Je ne voulais pas y croire. J’ai dû me tenir 10 jours devant le Seigneur, dans le jeûne, en lui demandant : « Seigneur, est-ce vrai ? » Et c’est à ce moment que le Seigneur a commencé à m’enseigner sur ce qui se passe dans le domaine spirituel, quand nous prions.


A sa naissance, cet homme a été consacré à Lucifer par ses parents. Quand il était encore dans le ventre de sa mère, ils ont fait beaucoup de rituels pour le dédier au service de Lucifer. A l’âge de 4 ans, il a commencé à exercer son pouvoir spirituel. Et ses parents ont commencé à avoir peur de lui. Quand il a eu 6 ans, son père l’a confié à des sorcières pour qu’il soit formé. Et en dix ans, il a fait de grandes choses dans le royaume du diable. Il était craint des sorcières courantes. Bien qu’il soit encore un jeune garçon, il était déjà terrible dans les choses qu’il faisait. En grandissant, il est devenu un jeune homme d’une vingtaine d’années avec tellement de sang sur les mains. Il tuait à volonté. Il avait la capacité de sortir de son corps par la méditation transcendantale. Il pouvait parfois se mettre en lévitation, son corps décollé du sol, suspendu en l’air et, parfois, il pouvait entrer en transe et sortir de son corps ; son corps restait sur place pendant qu’il allait dans le monde. C’est ce qu’on appelle un voyage astral. Et ce gars-là a été utilisé par Satan pour détruire tellement d’églises, pour faire tomber tellement d’églises et pour détruire tant de pasteurs.


Un jour, il fut affecté à détruire une église qui était fervente dans la prière. Il y avait beaucoup de divisions dans cette église et beaucoup de confusion. Et il a commencé à travailler sur cette église. Mais à cette époque, le pasteur a appelé toute l’Église pour un jeûne. Aussitôt que l’église a commencé à jeûner, il y a eu beaucoup de repentance et de beaucoup de réconciliations. Puis les gens se sont réunis et ont commencé à prier pour que le Seigneur travaille parmi eux. Ils ont continué à intercéder et à crier à Dieu pour qu’Il ait pitié d’eux et qu’Il intervienne dans leur vie. Et pendant que les jours s’écoulaient, cet homme venait encore et encore avec des esprits démoniaques contre cette église. Mais une parole prophétique leur fut adressée disant aux chrétiens de se lever et de mener la guerre contre les puissances des ténèbres qui attaquaient l’église.Alors un jour, cet homme laissa son corps dans sa chambre et partit pour un voyage astral. Il dirigea une puissante armée d’esprits démoniaques contre cette église.


Maintenant, c’est son témoignage :


Son esprit se déplaçait dans les airs sur l’église et ils essayaient d’attaquer, mais il y avait une couverture de lumière sur l’église. Puis, soudain, il y eut une armée d’anges qui les ont attaqués et ils se sont battus dans les airs, et tous les démons ont dû fuir, mais lui a été fait prisonnier par les anges. Oui, arrêté par les anges ! Il a été arrêté par six anges. Et ils l’ont emmené, à travers le toit, juste devant l’autel de l’église. Il était là, et les gens priaient. Ils étaient une profonde prière, dans un combat spirituel, liant, et brisant, et chassant les démons.


Le pasteur était sur la plate-forme et dirigeait la prière et la guerre. Le Saint Esprit parla au pasteur :

« Le joug a été rompu et la victime est là, devant vous.

Aidez-le à travers la délivrance. »


Quand le pasteur a ouvert les yeux, il a vu ce jeune homme effondré et son corps était avec lui ; il était dans son corps. Le jeune homme a dit qu’il ne savait pas comment son corps l’avait rejoint ; il l’avait laissé chez lui. Mais il était là, dans son corps, il ne savait pas comment il était entré, sauf que de l’ange l’avait porté à travers le toit. Je sais que ces choses sont difficiles à croire. Mais le pasteur a fait taire l’église et a parlé à l’église ce que le Seigneur lui avait dit, et a demandé au jeune homme :


« Qui êtes-vous ? »


Le jeune homme s’est mis à trembler pendant que les démons ont commencé à sortir de lui. Alors ils ont prié pour sa délivrance et, ensuite, il a commencé à nous faire part de sa vie. Ce jeune homme est venu au Seigneur et il est un évangéliste, prêchant l’Évangile. Il est aujourd’hui puissamment utilisé par le Seigneur en rendant d’autres personnes libres au travers de la délivrance.


Une nuit, je (John Mulinde) suis allé à un dîner. La seule raison pour laquelle j’y suis allé était que quelqu’un m’avait parlé de ce jeune homme et j’étais curieux de le voir et de voir si son histoire était vraie. Je me suis donc assis à ce dîner et, dans la soirée, cet homme a pu donner son témoignage. Il a parlé de tant de choses. Parfois, il se mettait à pleurer à cause des choses qu’il avait faites.

Quand il a fini, il a lancé un appel. Il y avait beaucoup de pasteurs dans cette salle. Et il a dit :

« J’en appelle à vous, pasteurs. S’il vous plaît, enseignez aux gens comment prier. »


Les gens qui ne prient pas peuvent être pris par le diable dans n’importe quel domaine et l’ennemi peut exploiter leur vie et leurs prières de plusieurs façons. L’ennemi sait même comment profiter des prières de ces personnes qui ne savent pas comment prier.

« Enseignez aux gens comment utiliser l’armure spirituelle que Dieu donne. »


Puis il a expliqué comment il a dirigé des expéditions dans les airs. Avec des agents sataniques et beaucoup d’esprits démoniaques, il allait dans les airs et c’était comme un détournement de tout le travail que vous aviez effectué. Alors, régulièrement, il y avait un temps où il devait aller faire la guerre dans les lieux célestes.

Et il a dit que, dans les lieux célestes, dans le domaine spirituel, quand l’endroit est recouvert par une couverture de ténèbres, cette couverture est si épaisse qu’elle est comme de la roche. Et elle couvre toute la région. Et ces esprits sont capables d’aller aussi bien au-dessus qu’en-dessous de cette couverture. Et à partir de là, ils influencent les événements sur la terre.

Quand les mauvais esprits et les agents sataniques humains quittent leurs postes, ils descendent sur la terre vers des endroits de ralliement, qui peuvent être soit dans les eaux, soit sur la terre, afin de rafraîchir leur esprit. Et comment font-ils pour rafraîchir leur esprit ? Avec des sacrifices que les gens font sur des autels. Ce peut être des sacrifices dans la sorcellerie ouverte, des sacrifices de sang de tous types, mais aussi des avortements, et aussi des guerres, et des sacrifices humains, et des sacrifices d’animaux. Il peut s’agir de sacrifices de débauche où les gens entrent dans des perversions sexuelles de toutes sortes. Et tout cela donne de la force à ces puissances. Nombreux sont les différents types de sacrifices.

 

Il a dit que lorsque les agents sataniques sont en place dans le royaume céleste et que les chrétiens commencent à prier sur la terre, les prières des chrétiens leur apparaissent sous trois formes. Toutes les prières apparaissent comme de la fumée qui monte vers les cieux :


- Mais certaines prières apparaissent comme de la fumée, et elles vont à la dérive et disparaissent dans l’air. Ces prières proviennent de personnes qui ont péché dans leur vie et qui ne sont pas disposés à traiter avec ces péchés. Leurs prières sont si faibles qu’elles sont emportées et disparaissent dans l’air.
 

- L’autre type de prière est également comme de la fumée qui monte jusqu’à ce qu’elle atteigne cette roche, mais elle ne la traverse pas. Ce sont généralement des gens qui essaient de se purifier, mais ils n’ont pas la foi dans leur prière. Ils ignorent généralement les différents aspects importants qui sont nécessaires quand on prie.
 

- Le troisième type de prière est comme de la fumée qui est pleine de feu. Quand elle s’élève, elle est tellement chaude que, lorsqu’elle atteint la roche, la roche commence à fondre comme de la cire. Elle perce la roche et passe à travers.Souvent, quand les gens commencent à prier, leur prière ressemble à celle de la première catégorie, mais quand ils continuent à prier, leur prière change et devient comme celle de la deuxième catégorie. Et quand ils continuent à prier, tout à coup elle s’embrase. Et leur prière devient alors puissante et elle perce et passe à travers la roche.


Souvent, les agents maléfiques remarquent que les prières sont en train de muter et sont prêtes d’arriver à l’état d’embrasement, alors ils communiquent avec d’autres esprits sur la terre et leur disent :

« Distrayez cette personne de sa prière. Faîtes-les arrêter de prier. Faîtes-les sortir de là. »

 

Très souvent, les chrétiens cèdent à ces distractions. Alors qu’ils sont en train de percer, de se repentir, de permettre à la Parole de sonder leur esprit et à leur foi d’être consolidée, alors que leur prière est de plus en plus focalisée, le diable voit que leur prière gagne en force et les distractions commencent. Des téléphones sonnent. Parfois, nous-mêmes, au milieu d’une prière très, très intense, le téléphone sonne et nous pensons que nous pouvons répondre au téléphone, puis revenir et continuer à prier. Mais lorsqu’on revient, on revient au tout début. Et c’est ce que le diable veut.


D’autres types de distractions peuvent venir à votre rencontre, même si cela signifie de toucher votre corps et de mettre une douleur quelque-part. Même si cela signifie d’avoir faim et vous voulez aller à la cuisine pour manger quelque chose. Dès qu’ils arrivent à vous sortir de votre position, ils vous ont vaincu. Il faut dire aux pasteurs :

« Enseignez les gens.

Qu’ils prennent un temps à part.

Pas pour juste une sorte de prière occasionnelle. I

ls peuvent faire ce qu’ils ont à faire le reste de la journée.

Une fois dans une journée, ils devraient avoir un moment où ils se concentrent de tout leur cœur sur Dieu et que rien ne vienne les distraire. »


Et quand les gens persistent dans ce genre de prière, s’ils se laissent inspirer par l’esprit et continuent, et continuent, quelque chose se passe dans l’esprit. Le feu atteint la roche et elle fond. Et cet homme a dit que lorsque la fusion commence, il fait tellement chaud qu’aucun esprit démoniaque ne peut le supporter. Aucun esprit humain ne peut le supporter non plus. Ils prennent tous la fuite. Ils s’enfuient tous. Et il se produit une ouverture dans le domaine spirituel. Et dès que cela arrive, tous ces problèmes dans la prière s’arrêtent. La personne qui prie sur la terre ressent juste que sa prière devient soudain si douce, si agréable, si puissante et intense. Et j’ai découvert qu’à ce moment, normalement, nous perdons la conscience du temps et d’autres choses. Non pas que nous devenons désorientés, mais Dieu prend soin de notre temps. C’est comme si vous laissiez tout tomber et que vous connectiez avec Dieu. Et cet homme a dit que quand les prières percent, à partir de cet instant, rien ne peut plus leurs résister, et la personne qui prie peut continuer aussi longtemps qu’elle le souhaite. Il n’y a rien qui puisse l’arrêter.

 

Puis il a dit, qu’une fois la prière terminée, le trou reste béant et, quand les gens sortent de leur lieu de prière et s’en vont, ce trou béant se déplace avec eux. Ils ne sont plus à agir sous la couverture. Ils agissent sous des cieux ouverts. Et il dit que, dans cet état, le diable ne peut plus faire ce qu’il veut contre eux. Et la présence du Seigneur est comme un pilier qui vient du ciel et qui se place sur leur vie. Ils sont protégés. Et il y a tellement de puissance à l’intérieur de ce pilier que, quand ils se déplacent, cette présence touche d’autres personnes. Ils discernent ce que l’ennemi a fait chez d’autres personnes. Et quand ils parlent aux gens et que ces gens sont devant eux, ceux-ci entrent à l’intérieur de ce pilier. Et aussi longtemps qu’ils restent à l’intérieur de ce pilier, tous les liens de l’ennemi faiblissent. Alors, quand ces gens qui ont cette percée spirituelle parlent de Jésus-Christ avec des pécheurs, la résistance de ces derniers est faible. Et c’est si facile de les sortir des ténèbres.

Quand ils prient pour les malades ou prient pour quelque chose, cette présence fait toute la différence. Et cet homme dit que le diable déteste ces gens-là. Et il a dit que s’il y a des endroits où la prière est régulièrement pratiquée de cette manière, la présence vient sur cet endroit et ne la quitte pas. Ainsi, même les gens qui ne connaissent pas Dieu, quand ils viennent dans ce lieu, tout d’un coup, tous leurs liens sont fragilisés.


Et si quelqu’un prend soin de les enseigner patiemment et dans l’amour, il peut facilement les arracher des ténèbres, non pas par la puissance, ni par la force, mais par l’Esprit de Dieu qui est présent. Mais il a dit que si personne ne prend soin de ces gens, ils entrent dans la présence, ils se sentent coupables, ils commencent à se poser des questions pour savoir s’ils doivent céder ou pas, mais ils ne sont pas arrachés aux ténèbres et, quand ils s’éloignent de là, leurs liens deviennent encore plus forts. Et le diable fait tout son possible pour ne pas leur permettre de revenir dans ce genre d’environnement. Vous pouvez imaginer que nous étions tous assis à regarder cet homme. Il nous racontait les choses qu’il utilisait pour agir et ce qu’il faisait pour voir.


Puis il nous a dit ce qu’ils font aux gens qui percent dans la prière. Il a dit qu’ils repèrent ces gens ; ils les étudient et relèvent tout ce qu’ils peuvent trouver sur cette personne. Alors, ils connaissent ses faiblesses, et quand l’un d’eux les tient en échec dans la prière et perce, ils communiquent avec d’autres esprit et disent :

« Ciblez-le avec ceci, et avec cela, et avec cela, ce sont ses faiblesses ! »


Alors, quand cette personne sort de son lieu de prière, l’esprit de prière est sur lui, la présence de Dieu est sur lui, son esprit est fortifié, la joie du Seigneur est sa force. Et quand il se déplace, l’ennemi essaie de faire ces choses qui peuvent le détourner et l’empêcher de se concentrer sur le Seigneur. Si l’humeur est son domaine de faiblesse, alors l’ennemi va pousser des gens à faire des choses qui peuvent vraiment le mettre en colère. Et s’il n’est pas sensible à l’Esprit-Saint et qu’il se laisse aller à la colère, il détourne ses yeux du Seigneur. Il se met en colère, et quelques minutes plus tard, il veut mettre tout ça derrière lui et continuer à marcher dans la joie du Seigneur. Mais il ne la ressent plus. Il essaie de se sentir bien à nouveau, mais il ne le peut toujours pas. Pourquoi ? Quand il a cédé à la tentation, ils ont travaillé dur pour refermer la porte d’en haut. Et une fois qu’ils ont restauré la roche, la présence de Dieu est coupée. La personne ne cesse pas d’être un enfant de Dieu, mais ce supplément d’onction qui était sur sa vie, cette présence qui peut agir sans qu’il n’y ait rien à faire, cela est juste coupé.

 

Les démons cherchent où sont les faiblesses des gens. Si c’est dans la tentation sexuelle, l’ennemi va préparer des gens, des événements, quelque chose qui va soudainement faire ressortir cette passion pour aller vers cette tentation. Et si l’homme cède à cette tentation, accepte de recevoir ces pensées, il se distrait, et quand il en a fini de prier et qu’il veut à nouveau se déplacer dans l’onction, il s’aperçoit qu’elle n’est tout simplement plus là. Peut-être vous dites-vous :

« Ce n’est pas vrai. »

Rappelez-vous seulement ce que la Bible dit :

« Mettez le casque du salut.

Mettez sur la cuirasse de la justice. »


Normalement, nous ne faisons pas attention à l’utilité, à la fonction de ces armes de guerre. Mais rappelez-vous ce que Jésus nous demande de prier à la fin du « Notre Père » :

« Ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du malin. »


Chaque fois que vous avez une percée dans la prière, quand vous arrivez à la fin, n’oubliez pas que vous n’êtes encore qu’un humain, faible.

Rappelez-vous que vous n’êtes pas encore parfait. Demandez au Seigneur, et dites :


« Seigneur, j’ai aimé ce temps de prière, mais quand je sors dans ce monde,

ne me soumets pas à la tentation.

Ne me permets pas de marcher dans les pièges du diable.

Je sais que l’ennemi a mis des pièges devant moi.

Je ne sais pas sous quelle forme.

Mais je sais que je suis encore faible dans certains domaines.

Je sais que si je me trouve au mauvais endroit, je risque de céder.

Protège-moi, Seigneur.

Quand tu me vois me diriger vers là où se trouve le piège, fais-moi juste me tourner de l’autre côté. Interviens, ô Seigneur.

Ne me permets pas d’avancer juste avec ma propre force et ma propre capacité.

Délivre-moi du malin. »


Dieu est capable de le faire. Il est capable. C’est pour ça que, parfois, quand des choses arrivent, tout ce que vous avez à dire c’est :

« Merci, Jésus. »

C’est pour ça que l’apôtre Paul a écrit et dit en 1Thessaloniciens 5:18 :

« Rendez grâces en toutes choses,

car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ. »

 

Certaines choses ne sont pas bonnes. Elles peuvent être douloureuses. Et nous nous demandons pourquoi Dieu ne nous les permets pas. Si seulement nous savions qu’il ne fait que nous sauver de ces choses, nous le remercierions. Quand nous apprenons à faire confiance au Seigneur, nous le remercions en toutes choses.


Bien-aimés, je ne sais pas s’il faut aller plus loin parce que je ne veux pas commencer quelque chose que je ne pourrais pas terminer. Permettez-moi juste de passer à l’étape suivante.

 

Cet homme a dit que quand la prière perce comme ça, la réponse arrive toujours. Il a dit qu’il ne connaît pas un seul cas où la prière a percé et où la réponse n’est pas arrivée. Il dit que la réponse arrive toujours, mais que, dans la plupart des cas, la personne qui a demandé n’arrive jamais à avoir cette réponse. Pourquoi ? A cause de bataille dans les lieux célestes. Il dit que pendant le temps où ils réussissent à couper la liaison avec le ciel et à restaurer la roche, ils regardent cette personne et ils attendent parce qu’ils savent que la réponse est définitivement reportée.

 

Et puis cet homme a parlé de quelque chose qui a vraiment ébranlé ma foi. C’est à cause de ce qui suit et qu’il a partagé avec nous que j’ai fait un jeûne de 10 jours pour demander :

« Seigneur, est-ce vrai ? Peux-tu me le prouver ? »


Cet homme a dit que chaque chrétien a un ange à son service. Maintenant, nous savons ce que la Bible dit des anges en Hébreux 1:14 :

« Ne sont-ils pas tous des esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du salut ? »

 

Il a dit que quand les gens prient, la réponse arrive dans les mains de l’ange. Et l’ange apporte la réponse, comme on peut le lire dans le livre de Daniel. Puis il a dit quelque chose de vraiment difficile : si celui qui prie connaît les armes spirituelles et s’en est revêtues, la réponse vient par un ange qui est également revêtu de l’armure complète.Mais si celui qui prie ne fait pas attention à son arsenal spirituel, leurs anges viennent sans armure spirituelle. Les chrétiens qui ne se soucient pas de cela arrivent dans l’âme. Ils ne combattent pas dans l’esprit. Leurs anges viennent sans leur casque. Quelle que soit l’arme spirituelle que vous ignorez sur la terre, l’ange ne l’a pas non plus quand il vous sert. En d’autres termes, notre armure spirituelle n’est pas la protection de nos corps physiques ; c’est la protection de nos exploits spirituels.

Cet homme a dit que, lorsque l’ange arrive, les démons se focalisent dessus, ils le regardent et repèrent les zones qui ne sont pas protégées, et ce sont ces zones qu’ils attaquent. S’il n’a pas de casque, ils tirent sur sa tête. S’il n’a pas de cuirasse, ils tirent sur sa poitrine. S’il n’a pas de chaussures, ils font un feu pour qu’il marche dans le feu.

 

Maintenant, je suis en train de répéter ce que dit cet homme. En fait, nous lui avons demandé :

« Les anges peuvent-ils sentir le feu ? »

 

Et vous savez ce qu’il nous a répondu ? Souvenez-vous, il s’agit d’un royaume spirituel. Ce sont des esprits qui traitent avec les esprits. La bataille est intense, et quand ils maîtrisent un ange de Dieu, la première chose qu’ils ciblent c’est la réponse qu’il apporte, et il la leur donne ! C’est ce qu’ils (les démons) donnent à ceux qui font des cultes sataniques, de la sorcellerie et à ceux qui disent :

« j’ai eu ça par la magie. »

Rappelez-vous ce qu’il est écrit en Jacques 1:17 :

« Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières… »

 

Ça veut dire que toutes les bonnes choses viennent de Dieu. Alors d’où viennent les choses que le diable donne à son peuple ? Certaines personnes qui ne peuvent pas avoir d’enfants vont voir des sorciers et des satanistes, et elles tombent enceintes ! Qui leur a donné ce bébé ? Satan est-il un créateur ? NON ! Il le vole à ceux qui ne prient pas jusqu’à la fin.

Il est écrit en 1Thessaloniciens 5:17 :

« Priez sans cesse. »

Et Jésus a dit en Luc 18:8 :

« …Mais quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la Terre ? »

 

Êtes-vous toujours en train d’attendre ? Ou avez-vous laissé l’ennemi voler ce pour quoi vous avez prié ? Alors, cet homme a dit qu’ils ne se contentent pas de voler simplement la réponse. Ils sont également intéressés à faire l’ange prisonnier. Ils commencent à se battre contre lui. Et il a dit que, parfois, ils réussissent à le retenir et à le lier. Et quand cela se produit, le chrétien devient leur victime sur Terre. Ils peuvent faire n’importe quoi avec lui parce qu’il ne bénéficie plus de la protection spirituelle de l’ange. Je lui ai demandé :

« Vous voulez dire qu’un ange peut être retenu prisonnier par des forces démoniaques ? »


Cet homme ne connaissait même pas les Écritures au moment où il a dit tout cela. Il ne connaissait pas beaucoup la Bible. Il partageait tout simplement ses expériences. Et il a dit qu’ils ne retenaient pas l’ange très longtemps parce que, quand d’autres chrétiens priaient quelque-part, du renfort arrivait, et les anges étaient libérés. Si le chrétien responsable de la prière ne perce pas dans sa prière, l’ange reste prisonnier. Alors, l’ennemi envoie à cette personne son propre ange, en tant qu’ange de lumière, et c’est là que surviennent les tromperies, les fausses visions et les fausses prophéties, les mauvais dirigeants. Je veux dire par là que dans leurs directives, dans la direction spirituelle, ils prennent des mauvaises décisions de toutes sortes. Et souvent, ces personnes sont ouvertes à toutes sortes d’attaques et de liens.

J’ai quitté ce dîner tellement troublé, tellement troublé. J’ai demandé au Seigneur :

« Seigneur, je ne veux même pas essayer de croire à tout ça. »


Ça enlève toute ma confiance et ma sécurité. Quand je me suis mis devant le Seigneur pendant ces dix jours, le Seigneur a fait deux choses.

 

Premièrement, non seulement il a confirmé tout ce que j’avais entendu, mais en plus il a ouvert mon esprit pour voir beaucoup plus que ce que cet homme n’avait pu nous dire concernant ce qui se passe dans le domaine spirituel.

 

Deuxièmement, il m’a montré ce que nous sommes censés faire quand cela arrive afin que nous ne soyons pas vaincus, mais que nous puissions vaincre. Nous avons besoin de connaître trois choses et de vraiment prendre la mesure de ces trois choses :


I – Comment agir avec les armes dans notre combat. La Bible les appelle les armes de Dieu. Ce ne sont pas nos armes ; ce sont les armes de Dieu. Quand nous les utilisons, nous permettons à Dieu de se battre sur pour nous.


II – Comprendre la relation entre le ministère des esprits – les anges – et notre vie spirituelle. Et être attentif à ce qui se passe dans notre cœur comme responsable pour que ce qui doit se passer dans l’esprit en ce qui nous concerne.


III – Le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit n’est pas censé venir en tant que notre serviteur, pour nous servir et nous apporter des choses. Il n’est pas à courir de droite à gauche vers le Père pour lui faire part de ce dont nous avons besoin. Ça, c’est le travail des anges. Mais il se tient à nos côtés. Pour quoi faire ? Nous guider, nous enseigner, nous conduire, nous aider à prier de la bonne façon. Et quand ces choses se produisent dans le domaine spirituel, il nous dit, et parfois il vous réveille dans la nuit et dit :

« Prie ! ».

Vous dites :

« Non ! Ce n’est pas encore l’heure. »

Et Il dit :

« Prie maintenant ! »

Pourquoi ? Parce qu’Il voit ce qui se passe dans l’esprit. Quelquefois il dit :

« Demain, tu jeûnes ! »

Vous dites :

« Oh, non, je commencerai lundi ! »

Mais Lui sait ce qui se passe dans le domaine spirituel. Nous devons apprendre à être sensible au Saint-Esprit. Il nous guide dans les sentiers de la justice.


Bien-aimés, nous devons nous arrêter ici.

 

Peut-être que demain matin, nous pourrons parler de comment avoir une prière efficace, apprendre à faire la guerre dans l’esprit et comment nous pouvons faire une percée. Comment maintenir notre percée une fois que nous l’avons obtenue. Et une fois que nous apprenons ça, prier devient agréable. Puis, nous apprenons une chose : cette bataille n’est pas la nôtre ; la bataille est à notre Seigneur ! Alléluia ! Nous allons juste nous lever. Regardez quelqu’un dans les yeux, et pensez seulement au nombre de fois ou cette personne a pu manquer ce que Dieu avait pour elle. Mais joignez vos mains, si vous le pouvez avec deux ou trois personnes, et dites-vous seulement les uns aux autres :


« On ne veut plus de défaites !

Nous pouvons vaincre !

Il y a assez de puissance pour vaincre !

Jésus a déjà fait tout le travail. »


Priez les uns pour les autres que le Seigneur vous aider à vaincre. Nous ne devons pas perdre. Il y a assez de grâce, assez de puissance pour la victoire. Merci Jésus.

Rédigé par DEL

Repost 0
Commenter cet article

ENGILS 17/04/2017 13:58

bonjour,
comment vous rencontrer ou rencontrer cette homme?

Deborah-Esther LIEBER - pasteur 17/04/2017 17:52

https://www.facebook.com/RevDrJohnMulinde/