L'âge idéal pour se marier

Publié le 6 Octobre 2009

CHAPITRE XIII


L'AGE IDÉAL POUR SE MARIER

 

L'ignorance en matière sexuelle n'est pas la seule cause des mariages ratés et des divorces, bien qu'elle en soit responsable dans neuf cas sur dix.

Il y a la différence de religions. Un vrai chrétien ne devrait pas se marier avec un non-chrétien. Dieu ordonne :

" Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger.

Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité ?

ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres "

2 Corinthiens 6, 14

 


 

Les rendez-vous

 

Sous tous les cieux, de tous temps, les jeunes gens et les jeunes filles se sont donné rendez-vous. Mais, comme en toutes choses, il y a la bonne et la mauvaise manière. La bonne, dans ce domaine, est perdue de nos jours. Nous avons vu, aux chapitres XI et XII, en quoi consistaient les mœurs modernes conduisant soit à de niaises rêveries, soit à des ébats sexuels.

Nous avons également vu ce qu'il fallait penser des relations suivies entre jeunes, et qu'il fallait les proscrire jusqu'à ce qu'ils aient atteint une certaine maturité mentale, émotionnelle et spirituelle, leur permettant éventuellement d'assumer les responsabilités du mariage. A ce moment-là, fréquenter régulièrement le même garçon, ou la même jeune fille, devient une tout autre affaire.

Un rendez-vous doit être quelque chose de constructif, de stimulant pour l'un et l'autre ; il doit leur permettre d'échanger leurs idées.

Depuis plus de trente-cinq ans qu'on me demande conseil à la suite de mariages ratés ou de divorces, je vois que, laplupart du temps, les couples se sont mariés trop jeunes. Des milliers nous ont demandé s'il y avait un âge idéal, C'est la raison pour laquelle je veux en parler ici.


 

Trop jeunes

 

Il y a plusieurs années, je procédais à un mariage, et un de mes petits-fils, âgé de deux ans et demi, avait trouvé la cérémonie si belle qu'il dit à sa mère :

" Maman, je veux me marier ! "

- C'est très bien, lui répondit-elle, surprise et amusée à la fois, Et avec qui veux-tu te marier ?

- Karen, répliqua-t-il vivement.

- Mais Karen vient juste de se marier. Elle ne peut pas épouser quelqu'un d'autre.

- Eh bien ! Sheila (Sheila était une ravissante étudiante de l'Ambassador College).

- Mais Sheila est trop grande pour toi ! Et si elle ne veut pas?

- Alors je veux me marier avec toi...

Le mariage n'est pas pour les enfants ; il est réservé aux adultes, car c'est une affaire sérieuse. Il demande qu'on puisse assumer de lourdes responsabilités. C'est autre chose qu'une romance, que rêver d'un prince charmant, ou d'être dans les bras d'un être aimé !

Quand devient-on adulte ?

A la puberté ? Il s'en faut, et de loin.

Comprenons pourquoi.

 


 

Il faut du temps

 

Cela peut paraître surprenant, ou même incroyable, mais un être humain apprend plus au cours de sa première année d'existence qu'au cours de chacune des années ultérieures. Si un enfant d'un an pouvait s'exprimer clairement, vous seriez étonné de voir toutes les connaissances qu'il a pu accumuler.

Ensuite, il apprend un peu moins chaque année, mais le total de ce qu'il sait s'accroît continuellement, Après 60 ans, un homme a toutefois plus de difficultés qu'un jeune homme pour aborder un nouveau domaine, Cela ne veut pas dire qu'il en sache moins que lui, car non seulement il a acquis de nouvelles connaissances, mais il a aussi été formé par l'expérience, C'est une des raisons pour laquelle la sagesse vient avec l'âge.

Pendant les cinq ou six premières années de sa vie, un enfant apprend à marcher, à parler, à courir, à jouer, etc. Il apprend à connaître les animaux, les voitures, les avions, et tout ce qui l'entoure. Il apprend aussi à compter, à lire et à écrire. Souvent, dans certains pays, on commence l'étude d'une seconde langue vers six ans. Par la suite, le champ de ses connaissances s'étend jusqu'au moment où il est prêt à entreprendre des études universitaires ou à apprendre un métier.

Pendant toutes ces années d'enfance et de jeunesse, un être normal enregistre très vite. Il y a tant de choses à savoir avant d'être mûr ! A 16 ans, il croit tout savoir. Dans son esprit, il est bien plus calé que papa ou maman. Mais ce qu'il ne sait pas, il ne sait pas encore qu'il ne le sait pas ! Il a encore beaucoup à apprendre.

 


 

L'évolution physique

 

Après une croissance continue et régulière, tout à coup, vers 13 à 14 ans, le corps se transforme. En une seule année, le garçon ou la fillette devient un homme ou une femme. Mais cette transformation soudaine ne touche que le corps ; elle n'atteint pas l'esprit qui, lui, continue à se développer progressivement. C'est un esprit encore enfantin qui anime un corps d'adulte. D'où cohabitation d'une immaturité mentale, émotionnelle et spirituelle, et d'une maturité physique et sexuelle. C'est pourquoi un garçon ou une fille de 16 ans sont physiquement capables d'être père ou mère, mais ils en sont mentalement incapables.

Un être humain n'est pas seulement un corps, c'est aussi un esprit dont la maturité doit venir à l'unisson de celle du corps, Comme le jeune constate en lui cette maturité physique, il se croit mûr. Le garçon regarde les filles avec un œil nouveau. Il désire en tenir une dans ses bras. La fille, elle, rêve du prince charmant, et pare de qualités imaginaires un garçon qui l'attire. Elle ne le voit pas comme il est réellement, mais elle est sûre qu'elle l'aime ; rien ne pourra la faire démordre de cette idée. Après lui, elle s'amourachera d'un autre tout aussi idéalisé. Il y a tant de choses dont elle est parfaitement inconsciente.

Je le répète, ce que ses parents voient clairement, elle ne sait pas qu'elle ne le sait pas. Et ce simple fait de ne pas s'apercevoir qu'elle n'est pas mûre prouve qu'elle n'est pas mûre - pour se marier. C'est un problème qui regarde ses parents, et qui demande beaucoup de discernement et de doigté.

Quand donc un jeune devient-il adulte à part entière, et apte à se marier ? Le mariage peut être considéré comme une carrière. Nul ne s'engage dans une carrière sans s'y préparer. Cette préparation peut se concevoir, grosso modo, en trois étapes. Tout d'abord, l'enfance qui prépare l'enfant à l'école. Il ne voit du monde que ses parents, un univers limité et presque feutré.

Ensuite, vers 6 ans, la période scolaire, le contact d'autres enfants et l'influence des instituteurs élargissent sa vision du monde.

Enfin, vers 16-17 ans, la phase des études supérieures ou professionnelles qui prépare réellement à mener une vie d'homme ou de femme. Dès 16 ans, le jeune évolue différemment. Il peut concevoir que la vie, ce que propose le monde, les problèmes de l'homme et le but de la vie, sont des choses sérieuses.

Ces trois étapes correspondent à des différences très marquées dans sa manière de voir. Ce n'est que vers 25 ans, en moyenne, qu'il devient vraiment mûr et que son esprit s"est affermi.

Aussi la période comprise entre 16 et 25 ans est-elle essentielle pour sa préparation à sa vie d'adulte, au point de vue professionnel ou matrimonial.

Un autre stade de maturité semble être atteint vers 30 ans. L'expérience s'est accrue, la personnalité s'est affirmée, l'influence sur les autres également.

 


 

L'âge idéal

 

La maturité à 30 ans semble être admise par Dieu, car dans l'ancien Israël, les Lévites étaient ordonnés prêtres à cet âge, bien qu'ils aient commencé à servir dès 20 ans.

Jésus-Christ, notre exemple, commença Son ministère à 30 ans, Toutes les années antérieures avaient été consacrées à étudier et à se préparer.

Toutefois, dans l'ancien Israël, le travail actif et le service militaire commençaient à 20 ans. Cela ne signifie évidemment pas que le degré de perfectionnement souhaité était atteint.

Dieu n'a pas donné d'instructions précises sur l'âge auquel on doit se marier mais, pour les recensements, n'étaient considérés adultes que les hommes de plus de 20 ans. Ceci ne veut pas dire que le mariage était autorisé dès 20 ans, mais qu'il était proscrit avant cet âge, L'expérience prouve, en effet, que ce n'est pas recommandable.

Chaque fois qu'on est venu me demander un conseil dans le cas d'un mariage malheureux, j'ai pu constater qu'outre l'ignorance en matière sexuelle, le trop jeune âge des époux était un des motifs les plus répandus. Je sais aussi que la plupart des jeunes ne veulent rien entendre à ce sujet, Ils pensent qu'ils ont rencontré le " grand amour ". Plus tard - trop tard - ils s'aperçoivent qu'ils se sont seulement bercés d'illusions.

A mon avis, l'âge idéal pour se marier serait autour de 25 à 26 ans pour un garçon, et de 23 à 25 ans pour une jeunefille. L'un est en mesure de supporter les charges matérielles et morales d'un foyer; l'autre, celles d'être mère, femme d'intérieur et soutien de son mari.

J'ajouterais une considération personnelle. Nous avons eu l'impression, ma femme et moi, que Dieu nous avait guidés l'un vers l'autre de Sa main invisible. Il a ensuite béni notre union de quatre beaux enfants. Il nous a pourvus ensuite de charmants gendres et belles-filles, et Il nous a permis d'être entourés de onze petits-enfants. Notre mariage a été heureux à un point difficile à décrire, car notre bonheur croissait avec le temps Nous nous étions mariés à 25 ans.

Je vous souhaite de connaître le même bonheur et les mêmes bénédictions !


chapitre précédent /  Table des matières /  chapitre suivant

 


Rédigé par Le Ministère de l'Allliance

Publié dans #Bible & sexualité

Repost 0
Commenter cet article

Fred max antoine 02/03/2017 20:41

Bon idee

lalia 02/05/2012 23:44

100% des membres de ma famille se sont mariés avant 25, y compris mes parents, et ont aujourd'hui près de 40 ans de mariage. Dire qu'avant 30 ans on n'est pas prêt c'est ouvrir la porte à
l'impudicité car plus on attend plus on est exposé à la tentation et plus on brule, malheureusement c'est la nature humaine. Ma meileure ami s'est mariée à 18 ans et aujourd'hui après 5 enfants et
15 ans de mariage avec son mari ils ne sont pas prêts de se séparer. L'âge mental n'a rien à voir avec l'age physiologique de 30 ans. De plus on peut avoir 30 ans et totalement immature et
incapable de se marier. Que chacun soit honnète envers soi même pour savoir s'il est prêt à se marier.

Le Ministère de l'Allliance 03/05/2012 06:04



Amen !