Une éducation sexuelle enfin complète

Publié le 1 Décembre 2008

 

 





Une  éducation sexuelle enfin complète


Reproduction d'un ouvrage distribué gratuitement

avec autorisation du site Nordnet


Avant-propos


Malgré l'avalanche de livres et d'articles parus sur les questions sexuelles depuis la Première Guerre mondiale, la connaissance la plus importante a été négligée.


Pourquoi ?

Pourquoi l'a-t-on laissée de côté ?


Elle donne pourtant un sens étonnamment différent au mariage et aux relations sexuelles. Dans ce monde, qui se débat aujourd'hui dans les soubresauts d'une agonie morale, le besoin d'une telle information se fait désespérément sentir.


Il importe de connaître à la fois le but et le sens du mariage, ainsi que des relations sexuelles. Les détails physiques ne peuvent en être correctement compris qu'à la lumière de ce qui va être dit au début de ce livre. Aussi est-il important de le lire en respectant l'ordre des chapitres.


Le lecteur, quel que soit son degré de connaissance du sujet, trouvera là une matière qui lui est totalement inconnue. Il ne pourra plus l'envisager sans une optique entièrement nouvelle. Nous avons édité le présent ouvrage afin qu'il serve à l'éducation de tous, quel que soit leur niveau d'éducation.


C'est pourquoi, nous avons voulu éviter le style trop sérieux, pédant même, de la plupart des cours destinés aux étudiants. Nous avons essayé de rendre ce texte aussi clair et compréhensible que possible.


Cet ouvrage est né de l'intérêt sincère et de la profonde compassion que nous éprouvons pour une humanité privée de joies, de plaisirs et de bénédictions, par de faux enseignements ou par ignorance.


Lisez ce livre, relisez-le, d'un esprit ouvert et pur. Vous en serez hautement récompensé.


tiré avec autorisation du site suivant

Table des matières

 

 

Chapitre I Le monde en révolte
Chapitre II Le défaut de toute connaissance
Chapitre III La honte de la sexualité
Chapitre IV La sexualité - pourquoi existe-t-elle ?
Chapitre V Les buts divins de la sexualité
Chapitre VI La sexualité est-elle vraiment nécessaire ?
Chapitre VII La sexualité bien comprise.
Chapitre VIII Des différences biologiques
Chapitre IX Comment Dieu a conçu le sexe
Chapitre X Les organes génitaux
Chapitre XI Prévu et ordonné par Dieu
Chapitre XII Les jeunes et leurs rendez-vous
Chapitre XIII L'âge idéal pour se marier
Chapitre XIV Les fiançailles et la nuit de noces

Rédigé par Le Ministère de l'Allliance

Publié dans #Bible & sexualité

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

christian BERNADOU 06/11/2009 01:52


Merci pour votre réponse qui montre la voie à suivre mais n'efface pas la complexité d'une telle relation depuis ses origines et qui m'apparaît à moi, simple mortel ou être humain comme relevant
d'un ordre inhumain. Comme si l'homme pouvait à lui seul résoudre les problèmes que son Dieu lui a mis devant la face dans les arcanes de sa bipolarité! Cela relève plutôt de l'idéal, or l'idéal ne
peut se trouver qu'au paradis (mais pas sur terre. Le conflit entre Adam et son Eve ne cessera d'exister qu'aux cieux, dans un monde parfait. Dieu devait le savoir.


Le Ministère de l'Allliance 06/11/2009 22:29


OUI ... Dieu le savait et c'est pourquoi Il avait prévu le Remède dès avant la fondation du monde !

Mari


dewplayer:http://websrvr81il.audiovideoweb.com/il81web25051/081113mu-specialmeeting-1.mp3&
dewplayer:http://websrvr81il.audiovideoweb.com/il81web25051/081114mu-specialmeeting-2.mp3&



christian BERNADOU 04/11/2009 19:44


Oui entièrement d'accord avec ces principes, mais dans la relation homme-femme c'est l'homme qui souffre et ,on Dieu qui incarne cette unité en lui tout entier alors que l'homme doit accepter se
trouve ainsi dédoublé d''où une unité plus difficile à atteindre. La tâche de l'homme est donc plus difficile car elle dépend de deux et non d'une unité déjà accomplie.
Certes cette réflexion est d'ordre philosophiique mais l'expérience humaine au quotidien confirme ce point de vue.

en tant que Créateur Dieu devait savoir qu'une dépendance de l'un envers l'autre compliquerait l'existence de l'homme comme celle de la feem d'ailleurs.


Le Ministère de l'Allliance 04/11/2009 22:28



Dieu est UN - Unique... et pourtant Il est "pluriel" (voir le Nous créaeur de la Genèse)

Dieu - Père, Fils, Saint-Esprit - UN dans une unité parfaite avec "Eux-mêmes"

L'homme (dédoublé comme vous dites !! ) en Adam et Eve vivent en Eden dans cette parfaite Unité d'Alliance entre eux et leux et leur Créateur. Mais ce ne sont pas des marionnettes mais des
êtres doués de capacité de choix !

Leur choix d'être indépendant de la Volonté de leur Dieu a amené la disharmonie dans le couple, ce qui fait souffrir les DEUX conjoints.

Dieu, qui est Bon a donné la Solution en s'incarnant en Jésus-Christ afin de prendre sur Lui le péché du monde (péché signifiant "manquer la cible")

Il y a la Solution divine à TOUS les problèmes et souffrances de couples : l'Alliance
Nouvelle en Jésus-Christ

Dans le couple, ce qui apporte la souffrance n'est pas la dépendance l'un de l'autre mais l'indépendance de chacun vis-à-vis de Dieu.

- Deux conjoints vivant en Alliance avec leur Dieu dans une Relation personnelle et intime avec Lui, TROUVENT TOUJOURS la solution à leurs différents - sans frustation, ni colère rentrée. C'est
l'application du Pardon à l'exemple de Jésus-Christ qui pardonne notre péché par Sa Mort à la Croix. C'est le Prière sacerdotale qui le démontre : qu'ils soient UN comme nous sommes UN ! Être Un
en nous-même, être Un en couple, être  Un en famille...

- Deux conjoints vivant égoïstement et égocentriquement, oubliant la Loi divine, aboutissent toujours à des conflits graves et inévitables.



christian BERNADOU 31/10/2009 16:58


Adam n'a jamais demandé à Dieu d'avoir une compagne qui lui serait resemblante (en tant que personne) mais tellemnt différente sur leplan charnel ou pyschologique.

De là est né son trouble et son désarroi, et sa vie qui aurait pu être entièrement tourné vers Dieu a été subitement perturbée par cette apparition venue inter férer sur son existence comtemplative
d'homme libre et agiter ses sentiments d'ordre humain ; bref, altérer sa nature. Dès l'instant de l'apparition d'Eve dans sa vie, il s'est trouvé face à deux attirances : celle de l'émerveillement
de la crétion divine (de son créateur)et celle de sa nouvelle compagne. L'origine du péché originel est bien là, il a Eve pour Base,pour cause.

Et il es a été ainsi depuis l'apparition de la femme ( conçue après Adam). C'est en ce sens que la crétion d'Eve ne fut peut-être pas la meilleure chose pour l'homme. Les realations hommes-femmes
sont la source de nombreux maux de toutes les sociétés de tous les temps.Diue aurait du le savoir, en tant que connaissance parfaite et anticipatrice de toute sa création. Pourquoi n'a t'il pas pu
anticiper ce dilème humain de l'altérité qui aurait pu être écité si nous avions été tous crés pareils. C'est al question que je ne cesse de ma poser.

Il n'y aurait du exister sur terre que des humains, sans aucune différence de physique (tel ce qui nous est annoncé pour le paradis) et l'acte sexuel n'aaurait pas du exister.
Les hommes auraient du être épargné du concept d'accouplement, de pénétration physique,pour asure leur descendance. Alors n'existeraient sur terre aucun de ces problèmes liés à l'instinct, à la
pulsion, à l'inceste, au viol, au mariage ou au divorce à la prostitution (bref, toutes ces tares de la société). Pourquoi Diieu ne nous a t'il pas gratifié de cet état plus libre, au départ ??

Je suis croyant, certes, mais je n'approuve pas mon Dieu créateur pour le mode de reproduction (et de vie liant masculin et féminin) qu'il nous impose, alors que Jésus lui-même et sa mère retée
vierge, Marie,en ont été épargnés. C'est ma big question existentielle.


Le Ministère de l'Allliance 03/11/2009 07:49



Adam n'a rien demandé à Dieu mais sa solitude a touché le Coeur de Dieu.

Non, la nature humaine n'a pas été altérée par l'alter-ego reçu du Créateur !
Eve n'a pas été conçue, pas plus créée... mais "tirée de l'homme" bâtie à partir de l'homme : elle fait partie de "sa chair et de ses os" : elle n'est donc pas
fondamentalement différente !!

La Femme est la partie complémentaire de l'Homme et vice versa : le " péché " dit originel réside dans la désobéissance flagrante et
consciente de l'Homme à l'Injonction de Dieu.

 Dans la Bible, il n'est JAMAIS dit qu'Eve a péché mais cela est dit de l'homme - qui est le responsable du couple humain - à l'Image de Christ et l'Eglise. N'oublions pas que le mariage n'a
de sens QUE parce qu'il est le reflet de CHRIST et l'Eglise !

Pour la Chute voir cet article

L'homme et la femme sont appelés à servir Dieu dans et par leur Couple, en tant que témoin de la Relation CHRIST & EGLISE ( bien sûr il s'agit de l'Eglise, Corps spirituel et non des
dénominations ou groupes historique divers qui ne sont que des caricatures de l'Eglise, corps de Christ)

Pour le mariage, voir cette étude

Dieu EST BON et a créé l'homme et la femme pour leur bonnheur et Son bonheur : la désobéissance à la Parole de Dieu (le refus donc de dépendre de Dieu) a ouvert la porte à tout ce que vous
dénoncer avec justesse. Mais ce que vous pouvez constater - comme misère physique, émotionnelle, sexuelle, relationnelle, ect. - est le Résultat de la Chute et non de la Création de Dieu
qui était très bonne !!

Le refus de se soumettre à la Loi de Dieu (Loi signifiant enseignement de l'Alliance de Dieu) aboutit à toutes les déviances et dérives possibles...

Voir ce site

La sexualité - qui ne devrait s'exercer que dans la relation de couple marié, c'est-à-dire en ALLIANCE de SANG, a été voulue pour pouvoir vivre cette Unité spirituelle du "UNE SEULE CHAIR",
scellé par Dieu à l'issue de l'engagement de Paroles (appelés voeux de mariage).

L'homme a vu dans la sexualité un assouvissement d'un besoin physique, alors qu'en fait , elle n'est que l'expression physique d'une UNITE spirituelle : être UN !

Voilà comment Dieu a vu la CHose et l'exprime dans Sa Parole si l'on veut bien se donner la peine de la lire....



Christian BERNADOU 30/04/2009 02:30

ADAM  ET EVE  ou LE  MYTHE  DE  LA  CREATION
 
Adam n’a pas écouté le serpent : Il a écouté Eve ! Adam aimait Eve, sa compagne. C’est pour cela qu’il l’a écoutée, qu’il lui a fait confiance. Adam ne peut être tenu pour responsable du péché originel car il n’est pas coupable. Il n’a pas commis ce fameux péché que lui attribue la religion puisqu’il a obéit à sa compagne, par amour. Adam a écouté son cœur ; il a respecté le commandement divin qui est celui d’aimer son prochain : d’aimer sa femme. Mais voilà jusqu’où l’amour d’une femme l’a conduit : être déchu du paradis !
 
C’est donc Eve qui est à l’origine de la première faute humaine. C’est Elle qui a succombé la première et hélas son compagnon lui a fait confiance à tort. Dès l’origine des temps, donc, par le récit biblique de la Genèse, l’on voit que tout le problème des hommes vient de la femme.  La femme est la tentatrice, pour l’homme, et elle l’entraîne.
Sans femmes sur terre, plus de problèmes, mais malheureusement, sans femmes, plus d’hommes non plus ! Il est regrettable que la reproduction de l’homme doive dépendre d’une conception dans le ventre de la femme. Ce concept est peut-être la source de tous nos maux dans la société. En effet, le plaisir sexuel associé à la base de l’acte de la création et de la fécondité, est justement celui qui entretient toutes les déviances. Sans ce concept là, point de prostitution, point de viols, points de conflits conjugaux sans-doute et surtout point de frustrations. La famille serait toute autre et une construction plus stable car ne reposant point sur un besoin fréquent dans le couple de relations sexuelles.
Le destin de l’homme s’est trouvé inéluctablement lié à celui de la femme depuis son origine et les humains doivent donc composer avec cela depuis le commencement de leur existence. L’altérité homme-femme est un casse-tête, un handicap, que l’homme se doit de surmonter inlassablement au cours de sa vie et pour lequel il doit même parfois souffrir : amours déçues, rivalités, lutte d’influences au sein du couple, lutte pour l’égalité, conflits de parentalité, partage irrésolu des taches quotidiennes, disputes, séparation, divorce enfin.
 
Et si Adam avait refusé à Eve de goûter au fruit qu’elle lui tendait ? S’il lui avait répondu : Notre Seigneur nous a interdit d’en manger ! Cela aurait sans-doute changé la face du monde car Eve seule aurait désobéit à Dieu …. Mais cela aurait alors perturbé tout le discours de l’église et le sens de la religion, et quelles conséquences auraient découlées  de cette césure ? Non, pour que l’église  puisse justifier ses arguments, il fallait absolument qu’Adam aussi succombe à la tentation. Aucun récit biblique n’aurait pu s’appuyer sur une femme coupable et un homme obéissant, et de ce fait, innocent.
Voilà pourquoi ce récit mythique de la création n’est pas crédible. A la place d’Adam, j’aurais Moi,  refusé le fruit de ma compagne pour obéir à Dieu. La femme aurait-elle été bannie seule alors ? Que répondriez vous à cela, Vous ?
 
 

Le Ministère de l'Allliance 17/06/2009 13:08


C'est tout à fait juste : Adam " a écouté la voix de sa femme " et c'est bien ce que Dieu lui reproche !! Genèse 3, 17

Cependant Adam est et reste ENTIEREMENT responsable et coupable d'avoir désobéi à Dieu - car c'esrt en pleine possession de ses moyens et sachant pertinement ce qu'il faisait, qu'il a
préféré écouter Eve plutôt que Dieu !

Le premier commandement n'est pas d'aimer son conjoint... mais d'aimer Dieu de tout son couer, de toute son âme de toute sa force, c'est-à-dire, le faire PREMIER dans toute sa vie, quoiqu'il lui en
coûte.

 


La femme, Eve a été TROMPEE, séduite avec toute la signification du mot hébreu. Elle est coupable mais son mari, Adam, en tant que
"chef" = tête du foyer, est lui, pleinement responsable des actes de son épouse.


 


Le deuxième point que vous touchez est la sexualité.


 


"Gouter du fruit " est un hébraïsme pour parler de la relation sexuelle.


Voir à ce sujet les video suivantes qui expliciteront ce qui a découlé de la désobéissance : car c'est bien là le problème
: la désobéissance et non la relation sexuelle



Adam et Eve ne font qu'"Une Seule Chair" non comme on le dit souvent à cause de la relation sexuelle mais parce que DIEU les a unis
ensemble pour ne former plus qu'UN. le mot hébreu est COLLER ou CIMENTER de façon définitive : c'est la raison pour laquelle seule la mort peut briser le lien de mariage... cetainement pas un
acte juridique de la société humaine. Jésus le rapellera dans son Enseignement


 






Dindé 26/11/2008 15:06

Cet ouvrage est un vrai trésor pour nous chrétiens, et surtout parents, d'aujourd'hui! Je désire ardemment le publier sur mon blog http://dindefernand.over-blog.com, avec votre autorisation.
Merci à vous pour le travail spirituel remarquable que vous accomplissez sur ce blog, chère soeur, vous et votre équipe!

Le Ministère de l'Allliance 02/12/2008 10:06



C'est libre de diffusion


Merci pour vos encouragements