Le Dieu de Jacob

Publié le 25 Mars 2008


 Le Dieu de Jacob



« Ils se parlèrent l’un à l’autre...
et l’Éternel fut attentif et Il écouta ;
et un livre de souvenir fut écrit devant Lui
pour ceux qui craignent l’Éternel et honorent Son Nom.
Ils seront à Moi,
d
it l’Éternel des Armées,
Mon Trésor particulier,
au Jour que Je prépare... »
Malachie 3, 16

Ce sont ces Fils de Lévi qui se sont laissés purifier, qui sont passés par le creuset du divin Fondeur - le Feu de l’épreuve, du test de la Foi, ce sont ceux-là seuls qui deviennent Son Trésor particulier  !!!


Bienheureux celui qui a le Dieu de Jacob pour son secours, qui s’attend à l’Eternel, son Dieu !
Psaume 146, 5

Ce verset 5 du Psaume 146 a été devant moi tous ces jours et je me suis demandée : mais...



Qui est-Il, le Dieu de Jacob ?

Dieu veut qu’on l’invoque sous le Nom de « l’Éternel, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob »
Il le dit :


« C’est Mon Nom de génération en génération ! »
Exode 3, 15

Moïse, Élie, David, Ézéchias, Pierre, Étienne L’ont invoqué ainsi.
David voulut
aussi
« construire une Maison pour le Dieu de Jacob »
Actes 7, 46

Jésus va dire :

« Dieu vous a dit : Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob !
Dieu n’est pas le Dieu des morts mais des vivants ! »
Matthieu 22, 32



Mais...
Quel est-Il, ce Dieu de Jacob, plus connu sous le Nom de Dieu d’Israël, nom que Jacob reçut à Peniel après avoir lutter toute une nuit ?

Il vaut la peine de relire toute la vie de Jacob.

Jacob, l’homme qui cherchait Dieu de TOUTE sa force (naturelle) - parce qu’il savait qu’il devait hériter des Bénédictions d’Abraham, ce grand-père qu’il a côtoyé jusqu’à l’âge de 15 ans. Il avait eu largement le temps de s’imprégner des récits des Rencontres, de Sodome et Gomorrhe, etc. de la naissance surnaturelle de son père...

Il avait faim, faim de Dieu !


Il est passé par de nombreux tests de foi chez Laban, ces vingt dures années d’apprentissage ( !!) d’obéissance et de soumission. Ces années ont été encadrées par la Vision de l’Échelle qui joignait la terre au Ciel et la Rencontre de Peniel où il « voit Dieu face à face » et en ressort boiteux à vie, ayant perdu sa force naturelle pour vivre. Alors, seulement là, il peut monter à Béthel - la Maison de Dieu pour rencontrer son Dieu, l’adorer et recevoir confirmation de son nouveau nom « Israël. »


Il entre ainsi dans les Alliances - Éternelle et perpétuelle, faites avec ses pères, Isaac et Abraham.
A la fin de sa vie, il va bénir ses fils en adorant son Dieu :


« C’est par la foi que Jacob mourant bénit chacun des fils de Joseph,
et qu’il adora,
 appuyé sur l’extrémité de son bâton. »

Hébreux 11, 20

Oui, Jacob a été un adorateur, un « chasseur de Dieu » !

Toute sa vie, il L’a désiré, il est à parti à Sa recherche, avec des méthodes souvent très « charnelles », c’est tout à fait vrai !

Nous lui ressemblons.
Mais Dieu se nomme le Dieu de Jacob... et ce qui Lui importe, ce sont nos motivations, notre cœur ; si « nous craignons l’Éternel et honorons Son Nom » nous deviendrons Son Trésor particulier.


Savez-vous quel est le Trésor de l’Éternel ?

Lisez le verset 14 du Psaume 25 : Dans plusieurs versions de la Bible et vous verrez

« Le Trésor de l’Éternel est pour ceux qui Le craignent, pour leur faire connaître Son Alliance ! »

Comprenez-vous Sa Grâce ?

Nous devenons Son Trésor particulier UNIQUEMENT en vivant cette Vie d’ALLIANCE dans laquelle Il nous a fait entrer, par la foi comme Jacob...

Alors nous pouvons bénir et adorer en « mourant » à notre vie naturelle...





Rédigé par Deborah-Esther LIEBER

Publié dans #Savoir se laisser avertir !

Repost 0
Commenter cet article