Honte à nous...

Publié le 17 Mars 2008

 
 hands_uplifted_to_the_cross_md_wht.gif

Le Mariage chrétien ne signifie plus rien !



Maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur ; marchez comme des enfants de lumière 

(car le fruit de la lumière consiste en toute bonté, et justice, et vérité),

 …éprouvant ce qui est agréable au Seigneur. 

Et n’ayez rien de commun avec les œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt reprenez-les aussi

car les choses qu’ils font en secret, il est honteux même de les dire. 

Mais toutes choses, étant reprises par la Lumière, sont manifestées ; 

car ce qui manifeste tout, c’est la Lumière ; 

c’est pourquoi il dit : ” Réveille-toi, toi qui dors, et relève-toi d’entre les morts, et le Christ luira sur toi “.

 Prenez donc garde à marcher soigneusement

non pas comme étant dépourvus de sagesse, mais comme étant sages ; 

saisissant l’occasion, parce que les jours sont mauvais.
C’est pourquoi ne soyez pas sans intelligence, 

mais comprenez quelle est la Volonté du Seigneur ! 

Éphésiens 5, 11

 

 
Je t’en adjure devant Dieu et le Christ Jésus, qui va juger vivants et morts, et par Son Apparition et par Son Règne : 

prêche la parole, 

insiste en temps et hors de temps, 

convaincs, 

reprends

exhorte, avec toute longanimité et doctrine ; 

car il y aura un temps où ils ne supporteront pas le sain enseignement ; 

mais, ayant des oreilles qui leur démangent, 

ils s’amasseront des docteurs selon leurs propres convoitises, 

et ils détourneront leurs oreilles de la vérité et se tourneront vers les fables.  

2 Thimothée 4, 2

 


Ceux qui pèchent, 

convaincs-les devant tous, afin que les autres aussi aient de la crainte !  

1 Thimothée 5, 20

 

rings

 

Le mariage chrétien ne signifie plus rien !

 

Jacob Prasch est un enseignant chrétien d’origine juive. Il dirige le Ministère Moriel.
Ses prédications sont empreintes d’une profonde connaissance de l’Ecriture. 

Il aborde dans cet article le grave problème de la dégradation complète du Mariage chrétien dans l’Eglise moderne.

 

 

” Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d’infidélité, 

l’expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère." 

Matthieu 5, 32

 

Depuis quelques mois, nous recevons, dans notre Ministère Moriel, un flot relativement important de lettres, d’appels téléphoniques et d’e-mails, à propos du divorce, et souvent du remariage, de divers pasteurs et prédicateurs très connus.

 

Cela ne concerne pas seulement le problème de ces divorces et remariages proprement dits, mais aussi le problème de la poursuite de la collaboration d’autres ministères avec ces prédicateurs divorcés, comme si rien ne s’était passé, et comme si le Corps de Christ n’attachait plus aucune importance au caractère permanent et à la Sainteté du Mariage selon la Bible. Tout se passe comme si lÉglise avait fini par accepter le point de vue de la société dans laquelle elle se trouve.

 

Dans nos cassettes d’enseignement, nous avons souvent fait remarquer que le Mariage était la première Relation instituée par Dieu entre des êtres humains. Cette Relation est fondamentale pour l’espèce humaine, et pour la société en général.

Quand ce fondement disparaît, c’est toute la société qui s’écroule. Nous constatons ainsi le rapport étroit qui existe entre l’augmentation de la délinquance juvénile, et l’augmentation du nombre de foyers brisés et de familles mono-parentales.

 

D’une manière encore plus fondamentale, le Mariage représente l’essence de l’Image de Dieu, d’après laquelle l’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de son Créateur, Dieu unique en trois Personnes.

De même que nous sommes constitués de trois parties, l’esprit, l’âme et le corps, ainsi, le Mariage reflète ce triple caractère. Le terme hébreu pour désigner l’unicité éternelle de Dieu est ” Echad “. Dans le ” Shema “, les Juifs confessent que “le Seigneur notre Dieu est Un”. Il faudrait plutôt traduire par : “ le Seigneur notre Dieu est Unité ”, ce qui désigne en hébreu une unité plurielle.
Comme nous sommes faits à Son image, et parce que Dieu est Amour, Il nous a créés pour aimer et pour être aimés. Dieu, étant Créateur, nous a créés à Son Image. Parce que l’unité divine au sein de la Trinité est permanente, le Seigneur a conçu le Mariage pour être également permanent. Ce qu’Il a uni, aucun homme ne doit le séparer.

  

C’est ainsi que le terme hébreu désignant l’union sexuelle au sein du mariage est en général ” niknas ba “, ce qui signifie littéralement : ” pénétrer en elle “, pour sceller une Union permanente entre deux âmes, au travers d’un acte d’union physique.

Ainsi, la relation sexuelle biblique du Mariage décrit un acte par lequel une personne ” pénètre ” en une autre personne, pour aboutir à la procréation d’une troisième personne.

 

Nous avons dans cette relation ” trois personnes en une, et une en trois “. Cette relation quelque peu mystérieuse reflète en partie la Trinité, à l’image de laquelle nous avons été créés. Quoique ayant été conçu par le Créateur de manière à être érotiquement agréable, le Mariage comprend une dimension spirituelle, qui transcende les aspects purement physique, émotionnel, passionnel ou procréateur. La relation du Mariage a été conçue par Dieu pour lier l’homme à sa femme de manière permanente, aussi longtemps du moins qu’ils sont en vie sur cette terre. Pourtant, même cela ne permet pas de traduire toute la signification biblique du Mariage.
Cette union fut conçue par Dieu pour être physique, psychologique (c’est-à-dire émotionnelle et intellectuelle), et spirituelle, parce qu’elle est fondée sur un engagement mutuel conclu devant Dieu.

 

Le Mariage comprend donc fondamentalement une union ” horizontale ” entre deux êtres, avec ses aspects physique, psychologique, émotionnel, social et légal, ainsi qu’une union ” verticale ” avec Dieu, scellée par un engagement solennel devant Lui.

Malgré leur regrettable aveuglement vis-à-vis de leur Messie Yeshua, les Juifs Orthodoxes ont toutefois conservé certaines notions de ces concepts. D’une manière assez mystique, ils croient que la Shekinah - la Gloire de Dieu - repose sur le lit conjugal, et que l’Alliance de Dieu avec Israël trouve sa contrepartie dans le ” ketubah “, sorte de contrat de Mariage cérémoniel respecté dans la halacha, la loi religieuse des Juifs.

 

De nombreuses traditions talmudiques inventées par les rabbins ont remplacé le Judaïsme biblique de la Torah, accompli par le Messie. Cela explique comment les vérités bibliques ont pu être réinterprétées à la lumière du mysticisme de la Kabbale, même si les concepts fondamentaux sont souvent assez proches de la Bible.

 

Lorsque nous comprenons de quelle manière le Mariage, l’intimité sexuelle et la procréation reflètent les Réalités Divines, et constituent les fondations de la société dans le Plan de Dieu, nous pouvons voir clairement de quelle manière le divorce et le re-mariage sapent ces fondations mêmes.

Toutefois, la théologie biblique du Mariage, bien qu’elle laisse une place légitime aux sentiments idylliques et à la sexualité, dépasse largement ces éléments.

 

Même le Judaïsme talmudique erroné n’a pas manqué de comprendre que le Mariage, dans sa sainteté, reflète la Relation spirituelle entre Israël et Son Dieu :

  • Puis elle dira : J’irai, et je retournerai vers mon premier mari, car alors j’étais plus heureuse que maintenant.  Osée 2, 7 Le mot hébreu traduit par ” mari ” est ” ish “, c’est-à-dire ” son homme personnel “.
  • Mais, comme une femme est infidèle à son amant, ainsi vous m’avez été infidèles, maison d’Israël, dit l’Eternel . Jérémie 3, 20 Le mot traduit par ” amant ” est ” rea “, qui signifie ” ami intime “.
  • Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où Je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda une Alliance Nouvelle, non comme l’Alliance que Je traitai avec leurs pères, le jour où Je les saisis par la main pour les faire sortir du pays d’Egypte, Alliance qu’ils ont violée, quoique Je fusse leur maître, dit l’Eternel.  Jérémie 31, Le mot hébreu traduit par ” maître ” est ” baal “, qui signifie littéralement ” celui qui la possède “. Dans 1 Corinthiens 7, 4, Paul écrit que le mari et son épouse possèdent chacun le corps de leur conjoint. De même, le Seigneur ” possède ” notre corps, notre ” soma “, en Grec. 1 Corinthiens 6, 13

Ces trois termes traduisent les principaux aspects de la Relation formée entre Israël et Dieu, Relation semblable à celle de l’époux et de son épouse dans le Mariage.

 

Dans le rituel Hébreu du Mariage, le terme traduit par ” marier ” se dit en Hébreu ” mekudeshet “. Cela signifie que le mari ” sanctifie ” sa femme, sous le Regard de Dieu.  Cette union est déclarée ” sainte ” par une ” mise à part ” divine.

 

Il s’agit essentiellement du même terme employé lors de la consécration du Souverain Sacrificateur, afin qu’il puisse faire l’expiation des péchés. Sur le plan théologique, il s’agit d’un terme très sérieux et très lourd de signification, qui ne doit jamais être employé à la légère.

 

La différence avec ce qui se passe aujourd’hui, c’est que lorsque l’infidèle Israël quittait son Mari, Celui-ci demeurait fidèle, et refusait de changer d’épouse. Aujourd’hui, ce sont les maris chrétiens, et même les pasteurs et responsables chrétiens, qui sont souvent les premiers à partir !

 

Parfois, une lettre de divorce était rendue nécessaire, en raison du manque de repentance ou de la prostitution de l’épouse, métaphore pour décrire l’idolâtrie d’Israël.  Jérémie 3, 8  Parfois, Dieu était obligé de dire ” Lo Ammi ” : " tu n’es plus Mon peuple ! " Osée 1, 9
Mais, même alors, Dieu ajoutait aussitôt qu’Il accueillera à nouveau Son épouse infidèle, après avoir réglé le problème de son péché.  Osée  Dieu proclamait même qu’il n’y a pas de lettre de divorce, et qu’aucun homme ne peut briser Sa Relation avec Son peuple.  Ésaïe 50, 1-2

 

 

Malgré la fausse doctrine de la théologie de la substitution selon laquelle l’Eglise aurait remplacé Israël, malgré le prétendu “anti-sionisme chrétien” de Rick Godwin, malgré le Mouvement de la Restauration, et les mensonges antisémites du Mouvement de l’Identité (qui proclame notre identité avec Dieu) de W.B. Howard et de W. Beuster, le Seigneur a promis et prédit qu’Il accorderait à nouveau Sa Grâce à Israël, conformément à Son calendrier eschatologique. Ésaïe 66, 20-24, Romains 11, 25-27, Ésaïe 59, 20, Apocalypse 7, 4-8

 

  • Ce n’est donc peut-être pas par hasard que des partisans du ministère de Godwin - qui enseigne que Dieu a rompu sa relation avec Israël, comme Ray Bevin au Pays de Galles, ou Ray Macaulley en Afrique du Sud, ont vu leur propre mariage se briser lamentablement. Le divorce de Macaulley est survenu après un scandale financier dans lequel étaient impliqués certains dirigeants de son église. De même, un scandale public a secoué l’église de Ray Bevin, quand il divorça de sa femme pour en épouser une autre. Les journaux ont fait leurs gros titres de cette affaire, accusant même l’église de Bevin d’être une secte, d’après le témoignage de ceux qui l’avaient quittée, parce qu’ils avaient le sentiment qu’ils avaient été les victimes d’une véritable exploitation. L’église de Bevin affirme qu’elle n’a aucune politique particulière en matière de divorce et de remariage. 

 

Même si Bevin n’a aucune politique en la matière, Dieu en a bien une ! 

Il hait le divorce et la répudiation !  

Tous ceux qui ne haïssent pas le divorce ne prennent donc pas garde en leur esprit et sont des infidèles ! Malachie 2, 16

 

 

  • De même, il n’est pas surprenant qu’en Grande-Bretagne, la dénomination Elim fasse de la publicité pour une conférence donnée par Macaulley, au cours de laquelle ce dernier doit se trouver en compagnie du responsable principal des églises Elim, George Canty, qui enseigne que ” Jésus n’avait aucun sang Juif “. Les mêmes principes qui régissent le Mariage divin entre Dieu et Israël s’appliquent aussi à la relation entre Christ et Son Epouse, l’Eglise fidèle.  Apocalypse 21,2 En ce qui concerne le Mouvement Elim de M. Canty, nous possédons une lettre écrite par l’un des dirigeants d’Elim récemment parti à la retraite, Wynn Lewis, et adressée à un dirigeant Pentecôtiste du Texas. Dans cette lettre, tout en évitant de justifier l’acte concerné, Lewis s’efforce de minimiser la gravité d’une certaine affaire, où un pasteur Elim avait été condamné à la prison pour avoir eu des relations sexuelles, dans les locaux d’une église Elim, avec une jeune fille, sous prétexte que celle-ci était âgée de 15 ans. La conférence de Macaulley, soutenue par Elim, doit se tenir à Birmingham, au cours d’une convention intitulée ” Le Feu ! ” Quand on sait quels sont les orateurs qui doivent s’exprimer au cours de cette convention, il est fort possible qu’ils conduisent effectivement leurs auditeurs dans le feu, mais ce ne sera pas le feu du Saint-Esprit !
 

Nous voyons là la relation qui existe entre la fausse doctrine selon laquelle Dieu aurait divorcé pour toujours d’Israël, et les divorces et remariages de ceux qui enseignent cette fausse doctrine.

 

De même, l’unité qui résulte de la relation sexuelle est à mettre en parallèle avec l’Unité du Chrétien avec Christ, sachant aussi que nos corps sont la possession du Seigneur. 1 Corinthiens 6, 16-20

 

Là encore, le Mariage chrétien reflète l’Union de Christ avec Son Epouse, l’Eglise. Éphésiens 5, 23-25 Dans la tradition Juive, la fiancée qui attend ardemment le moment de ses noces représente l’Église, qui attend ardemment le Retour du Seigneur Jésus. Matthieu 25, 1-13, Cantique des Cantiques 3,1- 5, 7, 1 à 8, 14).

 

C’est pour cela que
le Nouveau Testament interdit formellement le divorce
, 

sauf dans le cas où l’un des conjoints aurait un conjoint infidèle
ou engagé dans une relation adultère et qui ne s’en repentirait pas.
 

Matthieu 5, 32,

[ l'exception de Matthieu n'en est pas une ! Voir pour cela le site
Jusqu'à ce que la mort nous sépare...
note du Webmaster de ce site  Le Royaume de Dieu ]



Il y a quinze ans, les seuls cas de divorces qui étaient admis dans les églises chrétiennes concernaient les divorces survenus avant la conversion, un conjoint non converti qui abandonnait son conjoint converti ou qui était engagé dans un adultère, ou un conjoint converti mais rétrograde, tombé dans l’adultère, et qui ne voulait pas se repentir, au point de redevenir comme un païen. 1 Corinthiens 5, 13, Matthieu 18, 17

Aujourd’hui, c’est bien différent.


Nous voyons des pasteurs célèbres divorcer, tout en continuant à exercer leur ministère, alors qu’ils n’en ont absolument plus le droit, selon 1 Timothée 3, 4-5 et Tite 1, 6.

 

  • Parmi tant d’autres, je citerai Richard Roberts, fils hyper charismatique d’Oral Roberts, le prédicateur célèbre pour ses enseignements sur l’argent. Richard Roberts, qui se prétend Chrétien, est pourtant divorcé et remarié. Il a toujours ses partisans sur le réseau de télévision hérétique TBN. 
  • Hal Lindsey, auteur de ” L’agonie de notre vieille planète “, lui aussi hôte de TBN, en est à son troisième mariage. C’est pour cette raison que nous ne distribuons plus ses livres. 
  • De même, Peter Ruckman, “grand ponte” du Mouvement ” King James Only ” (qui n’accepte que la version King James de la Bible), a divorcé et s’est remarié trois fois.

Je le répète, quand on comprend comment Satan s’efforce de détruire la société, et d’empêcher que l’on puisse voir sur la terre tout ce qui représente l’Image de Dieu, on découvre aussitôt sa stratégie : promouvoir la promiscuité, l’homosexualité, les mariages homosexuels, et les droits légaux de ceux qui veulent recourir à l’insémination artificielle, ou à l’adoption d’enfants par des couples homosexuels.

Il n’est pas étonnant que nous atteignions un taux de 50 % de divorces !

 

Pourtant, l’Eglise de Jésus-Christ a été appelée par Dieu à démontrer la qualité de la solution divine. Au lieu de cela, les Anglicans, les Méthodistes, et les Protestants Réformés, sans compter d’autres églises que le Seigneur connaît, acceptent à présent l’ordination de pasteurs homosexuels, ce que même l’Islam ou les Mormons ne font pas !

Certaines sectes, et même l’Islam, défendent actuellement des principes moraux bien plus élevés que ceux de la plupart des églises protestantes ! Des homosexuels et des lesbiennes membres du clergé Anglican se réunissent ouvertement dans une cathédrale anglicane de Londres.

  • Le doyen homosexuel Anglican de la cathédrale du Cap, en Afrique du Sud, parade à la télévision dans ses habits ecclésiastiques, tout en exhibant une petite queue-de-cheval pour promouvoir l’homosexualité, tandis que d’autres Anglicans prétendent dans leur séduction qu’ils vivent un réveil, parce qu’ils font toutes sortes de grimaces ou se vantent de leurs fabuleuses réalisations artistiques !

 

Le divorce est aussi l’une des composantes des assauts de Satan contre la famille, au même titre que l’homosexualité. Ainsi, au lieu de maintenir un bon témoignage pour Christ et d’être le sel de la terre et la lumière du monde, au lieu de montrer à toute la société ce que peut être un mariage stable et permanent, les Chrétiens Evangéliques divorcent à présent en masse. Leur sel n’a plus aucun goût, et ne sert plus qu’à être foulé à terre.

A cause de ces Chrétiens, et aussi à cause de l’attitude de tous ceux qui se joignent à eux pour exercer leur prétendu ministère, au lieu de se séparer d’eux dans l’espoir qu’ils se repentiront, c’est Satan qui remporte la victoire !


L’Eglise devrait être un exemple pour une société ravagée par le divorce.

 

Elle devrait lui montrer que le mariage est saint et qu’il est fait pour durer toute la vie. Nos pasteurs devraient eux-mêmes offrir le meilleur exemple à toute l’Eglise. Hélas, c’est le contraire qui se produit, et qui est accepté, au nom de l’amour et de l’unité. Un tel amour n’est pas l’amour de Jésus, et une telle unité n’a rien à voir avec l’unité de l’Esprit ! Christ qualifie clairement ces divorces et ces remariages d’adultères et d’actes de pure immoralité Matthieu 5, 32

 

Jamais des Chrétiens véritables ne devraient divorcer ! Quelles que soient les difficultés que nous pouvons rencontrer dans nos vies de couple, le divorce ne devrait jamais être une option pour nous !

 

  • Nous avons reçu de nombreuses plaintes concernant Johannes Facius et le Fonds Ebenezer (qui finance le retour de Juifs en Israël), car ils ont accepté de faire figurer dans leur Conseil de Direction des hommes comme Peter Horrobin et Eliahu Ben Hayim. Ils doivent être rejoints par Lance Lambert et Derek Prince (NDT : Derek Prince vient de décéder), pour participer ensemble à une grande convention à Bournemouth, en Angleterre, en juillet prochain, soi-disant pour ” bénir Israël “. Steve Lightle doit aussi participer à cette convention. Attendons de voir s’il va expliquer pour quelle raison il a été écarté pendant si longtemps du ministère.

C’est le diable qui veut saboter les intentions prophétiques de Dieu à l’égard d’Israël et des Juifs. Pour cela, Satan dispose de deux armes redoutables : les fausses doctrines et l’immoralité.

  • Peter Horrobin dirige une œuvre qui enseigne des doctrines extrémistes concernant la délivrance et la démonologie. Il a fondé cette œuvre avec Bill Subritzky, un Néo-Zélandais engagé à fond dans le ” réveil de Toronto ” et l’œcuménisme.Nous sommes nous-mêmes modérément pentecôtistes et charismatiques, au sens biblique de ces termes. Mais les doctrines et pratiques de Horrobin ne reposent sur aucun fondement biblique. Il va bien au-delà de ce que la Parole de Dieu enseigne en matière de démonologie.Ce qui est bien plus sérieux, toutefois, c’est que Peter Horrobin a abandonné sa chère épouse pour finir par divorcer et se remarier avec une femme plus jeune. Bien qu’il n’y ait aucune preuve que sa femme ait commis l’adultère, Horrobin l’aurait accusée ” d’adultère spirituel “, accusation qui n’a aucun fondement biblique - à part dans le contexte de l’idolâtrie d’Israël, ou de l’amour du monde dénoncé par Jacques dans son épître. Cet ” adultère spirituel “évoqué dans la Bible n’autorise pas les Chrétiens à divorcer et à se remarier ! Le seul adultère, selon des critères bibliques, est donc celui de Peter Horrobin lui-même. S’il doit continuer à chasser des démons, il devrait donc commencer par lui-même !

Je suis dégoûté, et j’ai honte de voir de tels divorces se produire dans ce qui est censé être le Corps de Christ, sous de tels prétextes ! Je suis également atterré de voir que cet esprit s’est infiltré dans ce que l’on croit être le Plan de Dieu pour les Juifs dans les derniers temps ! Avant toutes choses, je suis entièrement d’accord avec tous ceux qui nous écrivent pour nous dire qu’ils sont abasourdis de voir des gens aussi respectés que Lance Lambert et Derek Prince accepter de s’associer à ces gens, en opposition avec l’enseignement pourtant clair de Jésus-Christ, auquel ils devront un jour rendre compte. (NDT. Derek Prince a épousé une femme divorcée, tous deux sont décédés actuellement.)


Dieu hait le divorce !



suite et fin à venir dans le prochain article

Par Jacob Prasch.

L’original peut être consulté en anglais à l’adresse suivante

 

Rédigé par Le Ministère de l'Allliance

Publié dans #Savoir se laisser avertir !

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article